nucléation (température de)

surfusion est un mot trompeur, car ce n'est pas un retard à la fusion (qui, lui, n’existe pas)

La surfusion est une métastabilité, représentant un retard à la solidification (un liquide tarde à devenir solide, donc à cristalliser, car les molécules se déplacent difficilement les unes par rapport aux autres, à cause d'une forte viscosité).

Le phénomène perdure jusqu'à une certaine température, dite de nucléation 

Températures de nucléation (en °C) >> Ag(0)-- eau(40)-- Pb(45)-- Sn(80) --Fe(250)[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).