fatigue

La fatigue d'un matériau indique que l’effet répétitif d’une contrainte ou d’une déformation sur ledit matériau exerce une destruction d’usure, ou de fissuration

Cette destruction est proportionnelle au nombre d’alternances d’application de ladite contrainte (succession cyclique de charges appliquées)

La résistance d’un matériau (avant rupture) est proportionnelle au logarithme du nombre des répétitions contraignantes et atteint un minimum appelé "limite de fatigue", qui est souvent asymptotiq[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).