dopage de semi-conducteur

Dans un semi-conducteur, les impuretés constituent le dopage, ayant rôle d’augmenter la conductivité

(pour les types N : les dopants sont As, Sb, Bi, P...

et pour les types P : B, Al, Ga, In...)

Même un faible pourcentage d’atomes d’impuretés ( Ex.10-6) peut entraîner une conductivité bien plus forte (jusqu'à 100 fois plus) Mais certains composants exigent des dopages très importants (1024/m3)