distorsion (terme général)

La distorsion est une déformation d’un phénomène.On distingue:

Les DISTORSIONS GEOMETRIQUES

concernant des déformations de la forme d'un objet élastique, liées à des phénomènes extérieurs (comme une force occasionnelle, ou une modification de pression dans un ballon, ou une température anisotrope...)

 

Les DISTORSIONS de SIGNAUX

concernant les déformations d'un signal périodique, au cours de sa traversée dans une chaîne d'amplification ou de traitement, quand celle-ci n'est pas de conception linéaire.

Cela implique les signaux périodiques de la mécanique, de l'acoustique, de l'optique, de l'électronique, de la radio-télévision et de la cosmologie

On distingue:

-la distorsion linéaire (ou de fréquence)

quand le rapport des amplitudes (sortie et entrée) dépend de la fréquence

--en acoustique, cela affecte le timbre

--en lumière, cela affecte la sensibilité spectrale

 

-la distorsion de phase 

quand le rapport des phases (sortie et entrée) dépend de la fréquence.

Cela peut affecter les émissions T.V.

 

-la distorsion d'amplitude

quand le rapport des amplitudes (sortie et entrée) dépend de la fréquence

 

-la distorsion électrique

quand courant outension ne sont plus sinoïdaux

 

-la distorsion harmonique(ou non linéaire)

quand la fréquence de sortie est différente de la fréquence d’entrée

Cela peut affecter l'acoustique: c'est une THD = 100.[S(efficacité de rang i)2] / (efficacité de la fondamentale)]1/2

 

-la distorsion intermodulatrice(ou IMD)

quand la fréquence de sortie est différente de la fréquence d’entrée

Cela peut affecter l'acoustique (insertion de bruits parasites)

 

Le flux de DISTORSION

est une notion ambiguë, indiquant seulement l’importance des diverses distorsions d’une onde envers sa forme sinusoïdale (mais ce n'est pas un flux mathématiquement défini)

 

Le FACTEUR de DISTORSION (ou rapport ou taux de distorsion)

indique le défaut de proportionnalité entre le signal de sortie et le signal d'entrée

F’= S [(Asx.fx)²]1/2/ Ae²

avec F’x(s/m)= facteur de distorsion

As et Ae(m)= amplitudes respectivement de sortie et d’entrée

x = indice de la position

f(Hz)= fréquence

 

DISTANCE PHOTOMÉTRIQUE

Les émetteurs lumineux donnent en général des ondes à front sphérique, mais les récepteurs sont au contraire souvent plans d’où une distorsion des phénomènes reçus.

En pratique, on accepte une distorsion inférieure à 2%.

En optique, c'est le cas quand la distance de l'objet est suffisamment grande.(soit au moins 10 fois la largeur du récepteur) Cette distance est dite "photométrique"