disque d'Airy

Considérons un FAISCEAU CONIQUE de RAYONS LUMINEUX DIVERGENTS

Et faisons-le passer par un diaphragme circulaire quelconque

Après passage des rayons par ce diaphragme, l’image d’un point objet sur le récepteur forme une tache circulaire dégressivement lumineuse, entourée d’anneaux concentriques alternativement clairs et sombres, le tout avec dégradation d’éclairement vers les bords >>> c'est une figure dite DISQUE d'AIRY

Pour 2 points-objets voisins, on obtient 2 zones-images (disques d’Airy) voisines.

Si le maximum d'éclairement de l’un des disques est superposé au minimum (d'éclairement) le plus proche de lui sur le second disque d’Airy, l’angle θo du cône ayant pour sommet ce point et pour appui la circonférence du diaphragme est dit angle d’ouverture