Dirac h

est la judicieuse appellation de ce qui est abusivement souvent nommé

"constante de Planck réduite"

C'est une unité de moment de spin d'une particule (moment cinétique intrinsèque) L'unité S.I.+ de moment cinétique intrinsèque est le Joule-seconde par radian

Mais l'unité pratique est par contre le "Dirac h" symbole h

La terminologie constante de Planck réduite doit être évitée, car elle est farfelue :

-on pourrait croire en effet que c'est une unité d'action (alors que c'est une unité de moment cinétique, ce qui n'est pas la même chose)

-et on ne voit pas comment une constante de Planck (qui est un quantum, c'est à dire la plus petite unité insécable) pourrait être "réduite" ?

Il faut donc nommer cette unité (moment h barre), ou (Dirac h), ou comme le disent les Anglais (h bar moment)

Quand lit   h = (h / 2) c'est dimensionnellement faux .

Cette relation n'est vraie que que si l’unité d’angle plan est le radian

La relation serait h = h, si l'unité θ était le tour, ou h = (h / 400) si c'était le grade, etc

 

Le spin (mot tout seul) n'est ni un moment cinétique, ni une unité de moment cinétique : c'est (un nombre de fois l'unité h) >> c'est donc un nombre pur, qu'on classe dans les (nombres quantiques)