dessalement d'eau de mer

Le dessalement de l'eau de mer peut se faire à l'aide de 3 techniques :

OSMOSE 

L'installation comporte un compartiment d'eau salée pompée dans la mer, séparé par une paroi semi perméable, d'un autre compartiment d'eau douce.

L'osmose, grâce à une augmentation de pression de l'eau salée, provoque la traversée de l'eau salée vers la douce où se constate une augmentation de volume (et avec rétention des ions sels dans la membrane) L'opération exige bien sûr de l'énergie (pour augmenter la pression) de l'ordre de 2.107 J/m3 (soit un peu plus de 5 kWh/m3).

 

DISTILLATION

On évapore de l'eau (d'où une vapeur d'eau douce) et on la condense pour la faire redevenir liquide

 

ECHANGE IONIQUE

On utilise le principe du mouvement spontané des ions qui vont d'une zone concentrée vers une zone qui l'est moins

On peut ainsi charger une zone en excès de sel, pour alléger (totalement) une autre zone du sel qu'elle contient