COULEUR

-couleur

Attention : ici le mot "couleur" et les qualificatifs qui l'accompagnent (bleu, vert, rouge) n'ont rien à voir avec les coloris habituels de l'optique. Ce sont seulement -hélas- de regrettables homonymies.

La couleur est une notion utilisée dans l’interaction forte, dont nous rappelons les principes:

1.l'interaction forte est l'expression de la force (très intense) qui s'exerce entre 2 masses particulaires élémentaires, quand leur distance devient inférieure au femtomètre (soit

< à 10-15 mètre)

2.la loi de Newton a besoin d'être modifiée par un coefficient de couplage adéquat

3.la théorie des champs quantiques propose que lesdits éléments massiques s'attirent alors grâce à un nouveau boson de jauge, dit boule de glu (issu du gluon)

4.il faut comprendre d'où vient ce boson de jauge.On évoque sa naissance ainsi:

--un boson de Higgs type Madala est créé sous l'incidence du champ de Higgs: il a une masse d'environ 10-26 kg. 

--Il est alorssoumis à un champ intermédiaire (sans nom spécial), ce qui le transforme en un nouveau boson nommé gluon (dimension M.T-2)

--le gluon est soumis à son tour à un nouveau champ médiateur, dit couleur ( dimension )

--il en résulte un troisième et dernier boson massique dit boule de glu.C'est lui le boson de jauge qui permettra l'interaction des 2 éléments particulaires très rapprochés

La couleur est donc un champ médiateur, intervenant dans cette chaîne de transformations --dont chacune dure moins de 10-23 seconde--

La couleur tient (envers l'interaction forte), le même rôle que la saveur (envers la force faible)

-les 8 modèles de couleurs

La couleur s’exprime vectoriellement selon les composantes orthogonales classiques.On nomme ces composantes >>>red (r) pour celle exprimée sur la droite, antired (^r) pour la gauche, green (g), pour l'avanet antigreen (^g) pour l'arrière, blue (b) pour la hautet antiblue (^b). pour la basse.La version composite (centrée et nulle) est nommée blanc (w

Les quarks (particules très élémentaires) font partie des bénéficiaires de couleur: ils en portent une (r ou ou b) S'ils échangent un gluon, ils changent de couleur

Les leptons présentent des couleurs mixées (donc w)

Les hadrons (baryons et mésons, particules multi-quarks) abritent des compositions de couleurs selon les 8 versions suivantes:

rb, rg, bg, br, gr, gb, rr, bb en remarquant que la version théorique gg n'existe pas -car, dès lors que rr et bb existent, on ne peut avoir 3 groupages similaires réunis, pour exigences de symétrie

   Copyright Formules-physique ©