NUCLéONS

-nucléon

Un NUCLÉON (famille de fermions-hadrons, sous-famille des baryons) est constitué de 3 quarks >>> pour le neutron c'est(udd), pour le proton c'est (udu), pour l'antiproton c'est (udu) et pour le baryon Λ c'est(uds)

Nota: les baryons Λ sont parfois nommés "nucléons excités", mais sont très différents des protons (ils ont courte vie et un nombre quantique S = 0)

L'interaction forte (attractive) entre 2 nucléons est prépondérante pour la distance usuelle existant entre eux (1,3.10-15 mètre), alors qu'elle serait répulsive pour une distance moindre et serait nulle pour une distance double (2,6.10-15 m)

Un noyau atomique est formé d'un ensemble de A nucléons (se répartissant en Z protons + les N neutrons)

A est le nombre de masse et Z le numéro atomique

Dans ce noyau, les nucléons s’assemblent en couches concentriques de compositions numériquement susceptibles de saturation (2, 6,12, 8,12, 32...) et constituent des volumes de forme ovoïdale.

Ceux à couches pleines sont les plus stables -c’est à dire les moins excitables- et ceci à cause de l’interaction "forte" entre eux

 

ÉCHANGE ENTRE 2 NUCLÉONS

-Echange d’un boson hadron (dit méson) est tel que

E = j*.Y* = (Y*.2h .exp-J.l2) / c.l1²

où E(J)= énergie pour échange d’un méson entre 2 nucléons

j*(kg/m-sr)= potentiel de Yukawa (ou d’excitation gravitationnel, valant 1,347.1027 kg/m-sr)

Y*(m3-sr/s²)= charge mésonique

h= "constante de Planck réduite" ou "Dirac h" (1,054.10-34J-s/rad)

J(m-1)= m.c / h    où m est la masse du méson

l2(m)= distance limite jusqu'où peut s’exercer l’interaction d’échange (de l’ordre de 2.10-15m soit 2 fm)

c(m/s)= constante d’Einstein(2,99792458 .108 m/s)

l1(m)= distance entre les 2 nucléons

   Copyright Formules-physique ©