DISTORSION

-distorsion (en général)

 

ATTENTION : RESUME de proches terminologies

 DEFORMATION=modification géométrique--DEPLETION=anomalie d’une distribution dans 1 zone--DIFFUSION(ou SCATTERING)=irrégularités du milieu modifiant trajectoire et énergie des ondes--DIFFRACTION=modif. d’une onde quand elle frappe un trou de dimensions réduites--DISPERSION=incidence du milieu sur les vitesses de l’onde traversante--DISRUPTION=rupture de certaines conditions d’expérience-- DISSIPATION=diminution progressive de l’énergie dans un milieu--DISTORSION= déformation des divers paramètres d’une onde pendant traversée d’un milieu--

 

 

La distorsion est ici  une déformation multiple d’un phénomène périodique, au cours de sa traversée d’un milieu.

TYPES de DISTORSIONS

Comme les causes sont variées, on distingue:

-la distorsion linéaire (ou de fréquence)

quand le rapport des amplitudes (sortie et entrée) dépend de la fréquence

--en acoustique, cela affecte le timbre

--en lumière, cela affecte la sensibilité spectrale

 

-la distorsion de phase 

quand le rapport des phases (sortie et entrée) dépend de la fréquence.

Cela peut affecter les émissions T.V.

 

-la distorsion d'amplitude

quand le rapport des amplitudes (sortie et entrée) dépend de la fréquence

 

-la distorsion électrique

quand courant outension ne sont plus sinoïdaux

 

-la distorsion harmonique(ou non linéaire)

quand la fréquence de sortie est différente de la fréquence d’entrée

Cela peut affecter l'acoustique: c'est une THD = 100.[S(efficacité de rang i)2] / (efficacité de la fondamentale)]1/2

 

-la distorsion intermodulatrice(ou IMD)

quand la fréquence de sortie est différente de la fréquence d’entrée

Cela peut affecter l'acoustique (insertion de bruits parasites)

 

flux de DISTORSION

C’est une notion ambiguë, qui indique l’importance des diverses distorsions d’une onde envers sa forme sinusoïdale (lmais ce n'est pas un flux, au sens propre)

 

Le FACTEUR de DISTORSION

indique le défaut de proportionnalité entre le signal de sortie et le signal d'entrée

F’= S [(Asx.fx)²]1/2/ Ae²

avec F’x(s/m)= facteur de distorsion

As et Ae(m)= amplitudes respectivement de sortie et d’entrée

x = indice de la position

f(Hz)= fréquence

 

DISTANCE PHOTOMÉTRIQUE

Les émetteurs lumineux donnent en général des ondes à front sphérique et les récepteurs sont au contraire souvent plans d’où une distorsion des phénomènes récepteurs.

Pour conserver une validité des mesures, on estime que la distorsion ne doit pas dépasser 2%.

En optique, cela est possible pour une distance d'objet suffisamment grande.

Cette distance, dite "photométrique" est de l’ordre de 10 fois la largeur du récepteur



   Copyright Formules-physique ©