P2.ÉVOLUTION d'un PHÉNOMENE PÉRIODIQUE

-modulation d'une onde

Une modulation est la modification d’une structure de l’onde, sous forme de légère variation, éventuellement répétitive. Le paramètre de l'onde ainsi modulé peut être son amplitude, son intensité, sa fréquence, etc et la modification dudit paramètre décrit alors un feston. La modulation permet d'ajouter une information occasionnelle supplémentaire.

 

La MODULATION d'AMPLITUDE (A.M)

consiste à ajouter de faibles variations sur l’amplitude de l’onde porteuse qui, au lieu de suivre une ligne co[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-onde de choc

Un choc provient en général d'une forte augmentation de pression en un temps très court et il y a perturbation du milieu, entraînant une onde (de choc) dont la structure ondulatoire -dès qu'on atteint une certaine vitesse caractéristique- devient très apériodique (exemples de vitesses limites, pour le son et la lumière)

 

Dans les fluides, la forte augmentation rapide de pression peut atteindre 1012 Pascals.

Le milieu étant supposé compressible, une onde non périodique à grande amplitude caus[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-ondes élastiques

L'élasticité d'une onde caractérise une onde qui retrouve sa structure après cessation d’une cause perturbatrice

ONDE ÉLASTIQUE

Les vibrations -autour de leurs positions d’équilibre- des atomes sis aux nœuds d’un réseau, créent des déformations qui se propagent comme une onde, dite élastique, dont l’élongation est  lé = ex

avec x(exposant)= j.(Jé.lr – n.t)     où j(opérateur)= symbole imaginaire, Jé(m-1)= vecteur d’onde, lr(m)= rayon, n(s-1)= fréquence et t(s)= temps

 

Pour l’un de ces atom[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-oscillateur

Un oscillateur est un système qui peut être siège d’oscillations (Exemples: masse suspendue à un ressort, ou pendule, ou circuit électrique incluant condensateur + bobine)

Un oscillateur peut aussi être une particule, rappelée vers son point d’équilibre par une force de rappel proportionnelle à l’élongation

Les mouvements moléculaires sont de ce genre.

Ce peut être aussi un appareil possédant une distribution de charges électriques qui, en oscillant, produit alentour un champ électromagnétiqu[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-oscillation

Une oscillation est la variation périodique d’une grandeur (qui peut être une masse, un champ inducteur, un circuit, etc.) ayant certains degrés de liberté d’évolution.

-par exemple pour 1 seul degré de liberté, on a l'oscillation par rotation partielle d'un pendule, ou l'oscillation par rotation totale d'une hélice, ou l'oscillation par translation aller-retour d'un ressort....

-par exemple pour 2 degrés de liberté on a l'oscillation des pendules interdépendants, ou l'oscillation de  particul[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-oscillations forcées

OSCILLATIONS FORCÉES NON AMORTIES

Ici une excitation extérieure incite l'oscillateur à tenir compte d'une nouvelle fréquence importée, ce qu'il impose après une courte durée

Il n'y a pas de perte (pas de frottement)

Cas où la fréquence forcée est égale à la fréquence de l'oscillateur initial : il y a résonance

 

OSCILLATIONS FORCÉES AMORTIES

Ici il y a atténuation (frottement)

Il y a gain ou perte d'énergie (avec possible équilibre)

 

Exemple d'une antenne : son émission de rayonnement [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-oscillations libres

OSCILLATIONS LIBRES NON AMORTIES

-oscillation harmonique (ou libre)

L’oscillation harmonique est une oscillation sans pertes énergétiques et telle que l’amplitude soit fonction sinusoïdale (ou cosinusoïdale) du temps

Elle est symbolisée par l’exemple type suivant: si un point se déplace uniformément sur un cercle, la continuité des projections de son mouvement sur un axe parallèle à un diamètre du cercle, représente une oscillation harmonique

y(t) = lr.cos(ωt + φ)

avec y(t)= projection sur [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-pendule (outil de Physique)

 

le présent article contient 789 mots- 4 définitions - 15 formules

Un pendule est une masse présentant des oscillations partielles autour d’un axe ne passant pas par son centre d'inertie

 

PENDULE COMPOSE

-force de rappel

= m.g.sinθ

F(N)= force de rappel du pendule

m(kg)= sa masse, soumise à la pesanteur g(m/s²)

θ(rad)= angle plan de son oscillation

θ maximum = élongation angulaire

 

 -accélération

= f²./ m.l

avecg(m/s²)= accélération à laquelle le pendule est soumis

f(Hz)=[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-polarisation d'une onde

 

Un milieu (autre que le vide) dans lequel se propage une onde, est constitué de grains de matière qui communiquent l'énergie par transmissions successives à leur voisinage. Les directions de ces transmissions ont des orientations variées et aléatoires par rapport à la direction de l'onde initiale.

 

Il existe toutefois souvent une symétrie globale (isotropie) pour ces diverses orientations.Mais quand cette isotropie est détruite au profit d’une orientation préférentielle, l'onde est dite po[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-pseudo-période

Une pseudo-période est la modification de la période dans le cas d’amortissement d’un phénomène oscillatoire.

Elle est plus grande que la période de la phase normale du phénomène (car amortissement = ralentissement) et elle est variable en diminution (plus c'est amorti, plus c'est mou)

On constate bien la pseudo-période sur la courbe montrant les élongations en fonction du temps: c’est la différence entre 2 abscisses (sinusoïde amortie)

 

La pseudo-période est une composante de la durée (qui[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-radar

Le radar (radio detection* and ranging**) est un appareil permettant d’appréhender la présence* d'un objet distant, avec étalonnage** de cette distance (l)

on a en effet l = c.Dt /2  où t est la durée de parcours de l’onde pour aller heurter l’objet et revenir à l’émetteur-récepteur et où c est la vitesse de la lumière (2,99792458 .108 m/s)

 

FRÉQUENCES POUR RADAR

Rappel = 1 GHz(gigahertz) = 109 Hz et correspond à une longueur d'onde λ de 0,30 m.)

-gamme UHF (f = 3 à 10.108 Hz , soit λ = 1 [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-réflexion géométrique d'une onde

 

le présent article contient 307 mots- 3 définitions -3 formules

La réflexion géométrique d'une onde supposée sinusoïdale rencontrant un milieu isotrope où elle devra prendre une nouvelle vitesse, entraîne les équations suivantes :

Équation d'onde incidente arrivant sur l'obstacle : lé= lA .sin(K1.x - ω t)

Équation d'onde de la partie réfléchie sur l'obstacle : lr= lA .sin(K1.x + ω t) ce qui signifie qu'on inverse (déphasage)

Équation d'onde de la partie restant dans l'obstacle : lt= lA .[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©