CONDENSAT PARTICULAIRE

-condensat particulaire

Un condensat de particules 

est un ensemble de bosons-hadrons (donc à spin entier, comme les mésons, pions kaons...) dont un petit pourcentage passe en état de faible énergie, dès que baisse fortement la température

 

CONDENSAT de BOSE-EINSTEIN

C'est un ensemble d’atomes ou de molécules qui –quand la température est proche du zéro absolu-- entre en résonance pour qu’il n’y ait plus qu’une seule onde exprimée dans leur oscillation (leur longueur d’onde est alors plus grande que la distance moyenne qui les sépare)

 

-TEMPÉRATURE d'APPARITION du CONDENSAT

T = (0,3828 nxB)2/3.(2h² / Ω.m.k)

k = constante de Boltzmann (1,3806503. 10-23 J / K)

Ω(sr)= angle solide (4p stéradians en général)

nxB = nombre de bosons existant en l’état condensé "x" (C'est de l'ordre de quelques %)

m(kg)= masse d'un boson

h(6,62606876.10-34 J-s)= constante de Planck

 

-LA STATISTIQUE de BOSE-EINSTEIN

Elle donne le pourcentage de particules obéissant à ce changement d'état énergétique :

nxB = (2+1 ) / [exp(U – Wi / k.T)- 1]

S= nombre quantique de spin de ces particules (nombre identique pour toutes)

U et Wi(J)= énergies interne et chimique à létat "x"

k(J/K)= constante de Boltzmann (1,3806503. 10-23 J / K)

T(K)= température absolue

-ladite statistique redevient de Maxwell-Boltzmann dès qu’on retrouve une haute température

   Copyright Formules-physique ©