PARITé pour PARTICULES

-parité

La notion de parité intervient dans divers domaines de la Physique particulaire

PARITÉ d'UNE PARTICULE

C'est une symétrie par rapport à un miroir plan (chiralité) mais qui peut ne pas être conservée dans une interaction.

La conservation de la parité existe pour l'interaction forte mais pas pour l’interaction faible de désintégration

 

PAIRE de COOPER

La conduction (facilité de circulation des électrons) est produite entre autre par une paire d’électrons, dite "paire de Cooper", formant une semi-particule (boson) pour laquelle on définit la longueur de cohérence lc (zone énergétique où se tient la paire de Cooper)

L'application d'un champ magnétique d’induction B entraîne une supraconduction qui est fonction de la profondeur lp de pénétration de B

-Si lp / lc est < 0,7 : c’est un supraconducteur de type I

-Si lp / lc est > 0,7 : c’est un supraconducteur de type II

On suppose qu’au moment de la supraconduction d’un corps, la résistivité devient nulle parce que les électrons sont en résonance avec les vibrations des atomes métalliques du corps et que tout frottement se trouve alors éliminé dans leurs déplacements.Mais l’équation de cette coexistence est inconnue.

 

PAIRE ÉLECTRON-TROU (ou EXCITON)

Une lacune (ou trou) est un électron manquant dans la zone de valence d’un réseau cristallin

Un trou est équivalent à une charge (+e) sans support matériel et la densité des trous est égale à celle des électrons (ils vont par paires)

 

PAIRE de RAIES SPECTRALES

C'est un cas particulier de groupage binaire de raies

 

CRÉATION de PAIRES

Pour quasi-particules et antimatière

 

PARITÉ d'une FONCTION D’ONDE  Ψ

La fonction Ψ est dite "paire" quand elle demeure inchangée si l’on inverse le sens de ses coordonnées symétriquement par rapport à l’origine (inversion géométrique)

On dit alors que sa parité est +1

Et si, dans cette inversion géométrique, la fonction Ψ change de signe, elle est impaire (parité -1)

 

PARITÉ d'un HAMILTONIEN

Si l'hamiltonien H d’un système est invariable dans l’opération d’inversion géométrique, les fonctions propres de Ψ sont de parité définie (soit +, soit -)

 



   Copyright Formules-physique ©