ÉQUIVALENT (en science PHYSIQUE)

-équivalent

Le terme "équivalent" signifie "à peu près égal à...." ou "assimilé à", donc c'est un mot ambigu, qui apparaît dans les notions suivantes :

L'ÉQUIVALENT de DOSE (ou dose équivalente) (q’é)

est une dose appliquée à une masse de substance irradiée vivante

 

ÉQUIVALENT ÉLECTROCHIMIQUE

Dans une électrolyse, c'est le comparatif entre ce qui est déposé et la charge électrique qui l'a créé

 

ÉQUIVALENT en EAU  ou VALEUR en EAU

Dans un calorimètre (constitué d’eau incluse dans un récipient, muni de divers accessoires), on évalue les capacités calorifiquesde chaque constituant-accessoire (autre que l’eau) et on les transforme en nombre d’unités équivalentes à celles d’une partie d’eau, d’où leur nom de "valeur en eau", ou "équivalent en eau"

 

ÉQUIVALENT MÉCANIQUE de la LUMIÈRE

L'oeil ne perçoit pas la même intensité lumineuse selon la couleur qu'il reçoit.On a donc dû définir un coefficient exprimant la correspondance pour cette perception. On a ainsi légalement défini l'équivalent mécanique de la lumière (symbolisé ye dans cet ouvrage) comme égal au meilleur rapport entre:

- l'intensité lumineuse perçue par l'œil (en unité créée pour la circonstance et nommée candela) 

-et l'intensité énergétique consommée par la source d'émission lumineuse (exprimée, elle, en Watts par stéradian) 

Ce meilleur rapport est nommé équivalent mécanique de la lumière (ye) Il vaut 683 (c'est à dire qu'1 W/sr donne au mieux 683 candela et cela se passe uniquement dans une couleur monochromatique jaune-vert de fréquence 5,4.1014 Hz et issue d'une source en pleine face)

On utilise parallèlement quelques autres rapports voisins:

--le coefficient correctif physiologique qui est l'inverse de ye (donc = 1/683)

--le facteur de visibilité ou efficacité spectrale (symbolisé F'1) et mesuré en Watt par Watt, donc 683 fois plus petit que ye (donc = 1 )

--l'efficacité spectrale relative (F'2) mesurée en pourcentages, donc 6,83 fois plus petite que ye (donc = 100)

--la sensibilité lumineuse spectrale (symbolisée F'3 dans cet ouvrage) mesurée en lumen par Watt, ce qui est similaire à des Cd/W par sr, donc identique en valeur à y (donc =  683)

--le rendement (énergético-)lumineux qui est une autre façon de décompter la sensibilité lumineuse spectrale, mesurée en lumen par Watt, donc identique en valeur à ye (donc = 683)

ÉQUIVALENT MÉCANIQUE de la CALORIE

L'unité pragmatique de la chaleur (une forme d'énergie) étant la calorie, il est normal d'établir la correspondance avec l'unité légale (le Joule) On nomme cette opération

l'équivalence mécanique de la calorie.

Il existe plusieurs valeurs proposées, pour cela, mais il faut retenir:

1 calorie = 4,1855 Joules (à 2 millièmes près)

   Copyright Formules-physique ©