Q4.INTERACTIONS et ÉNERGIE des PARTICULES

-action pour particule

le présent article contient 287 mots- 2 définitions -4 formules

La grandeur action souligne l'importance active de la vitesse dans un mouvement

L'action est une circulation d'impulsion  >>>   distance x impulsion

Et c'est aussi une énergie temporelle >>>      énergie / fréquence

C'est encore la relation  >>>                             force x vitesse  / fréquence²

Equation de dimensions : L 2.M.T -1      Symbole h Unité S.I.+ le Joule-seconde

Relations entre unités :

1 électronvolt secon[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-activité de désintégration

L'ACTIVITÉ de DÉSINTÉGRATION(fd)  est le nombre de désintégrations particulaires obtenu en un temps donné

Cette activité est parfois nommée vitesse de désintégration, ce qui est impropre, car vitesse implique un déplacement et ce n’est pas le cas ici, où il n'est question que de disparition de particules en un certain temps, mais non liée au mouvement

Il faut donc dire fréquence de désintégration ou activité de désintégration

Equation aux dimensions structurelles de cette activité de désinté[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-champs médiateurs

le présent articlecontient191 mots, 4 définitions

Un champ médiateur est un champ utilisé dans la théorie des champs quantiques, au cours de la complexe suite des transformations liées à la naissance des bosons-véhicules.

Reprenons cette naissance:

Une boule vibrante énergétique élémentaire du milieu universel , sous l'incitation du facteur de Yukawa (Y)est tout d'abord transformée en champ de Higgs (Y*).Puis un champ de facilité soutire du champ de Higgs un boson MBI, massique. Ensuite, sous[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-collision (choc) de particules

 

le présent article contient 920 mots, 9 définitions et 11 formules

Collision est synonyme de choc, principalement s'il s'agit de particules

CARACTERISTIQUES des COLLISIONS DE PARTICULES ENTRE ELLES

-nombre de collisions

Pour un fluide inclus dans un récipient, on utilise le nombre de Knudsen nK (sans dimension) qui est le rapport entre le nombre de chocs de particules sur les parois et le nombre total de collisions entre particules incluses dans le récipient

Si n< 10-2: régime visqueux[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-couleur

 

Cet article contient 451 mots, 1 définition, 3 formules

Attention : ici le mot "couleur" et les qualificatifs qui l'accompagnent (bleu, vert, rouge) n'ont rien à voir avec les coloris habituels de l'optique.

Ce sont seulement -hélas- de regrettables homonymies.

La couleur est une notion utilisée dans l’interaction forte, dont nous rappelons les principes:

1.l'interaction forte est l'expression de la force (très intense) qui s'exerce entre 2 particules massiques élémentaires extrêmement ra[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-datation carbone 14

 

le présent article contient 349 mots- 1 définition - 1 formule

Le carbone présente 15 isotopes: 8C à 22C dont le plus stable (et le répandu avec presque 99% du total) est le 12C. Vient ensuite le 13C stable (1%), puis le 14C instable (environ 1 millionième du total des atomes de carbone) avec longue période de désintégration et les 12 autres isotopes (en infimes traces) sont instables avec des périodes de vie très courtes

 

Le carbone 14 sert à dater la vie

Grâce au rayonnement cosmique q[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-écrantage

Ecrantage signifie gêne (entraînant atténuation) dans l'interaction entre éléments électriques.

Il est dû à la présence de charges électriques mobiles, qui perturbent la teneur de la loi de Coulomb (F= Q1.Q2.(1 + αé) /ε.Ω.l² ) valable normalement pour des charges Q fixes

Il y a donc des écrantages variés :

-écrantage de Debye

C'est le cas des plasmas.On utilise alors une formule de Newton-Coulomb aménagée (dite écrantée) pour tenir compte de l'écrantage et on en déduit un potentiel électriq[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-énergie de particules

le présent article contient 1905 mots, 5 définitions, 27 formules

On n’étudie quasiment pas les questions d’énergie concernant:

--les quarks, car ils ne se présentent jamais seuls

--les leptons neutrinos, car ils sont trop petits

--les baryons et mésons car ils sont trop rarement les intervenants d'interactions durables

--les muons parce qu'ils ressemblent trop aux électrons,

--les bosons de jauge, car ils ne sont que transporteurs et non acteurs

Restent donc comme objets d'études énerg[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-énergie en mécanique ondulatoire

En mécanique ondulatoire, l'énergie d'une particule est donnée par la formule de de Broglie où l'on ignore la masse au profit de la fréquence de l'onde portant la particule

E = h.ν         ou   E = h.ω

E(J)= énergie d’une particule d'un rayonnement de fréquence ν(Hz)

h(J-s )= action (qui dans ce cas est le quantum h = constante de Planck unité minimale particulière d’action, = 6,624.10-34 J-s)

h= moment cinétique quantifié, = "Dirac h", = 1,054.10-34J-s/rad

ω(rad/s)= vitesse angulaire de la[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-énergie spatiale de particules

L'énergie spatiale exprime l'énergie présente dans un angle solide

Synonymes = énergie dynamique et densité spatiale d'énergie 

Equation aux dimensions structurelles : L².M.T-2.A-1

Symbole de grandeur : A*      Unité S.I.+ : J/sr

Nota: la présente notion est dimensionnellement similaire à celle du moment d'un couple de torsion MΓ (en mécanique) qui est une énergie ramenée à l’angle plan -alors qu’ici c’est une énergie présente dans une tranche d’espace (donc concernant un angle solide)

 

[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-fission atomique

LA FISSION

Sous un bombardement de neutrons ou de rayons γ, les noyaux atomiques lourds (n° atomique > 90) donnent une réaction du genre de celle de l’uranium:

235U + n (ou γ) >>> (A1 + n.n) + (α, β, γ... + A2 + autres particules) + E

A1 et A2 = nouveaux corps produits après la réaction (la masse de A1 + A2  est < à la masse initiale)

Il y a beaucoup plus de A1 (corps lourds) produits que de A2 (corps légers)

n, α, β, γ ... = neutron et autres particules

n = nombre de neutrons (n) produi[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-fusion nucléaire

PRINCIPE de la FUSION NUCLÉAIRE

Les noyaux des corps de faible numéro atomique (Z < 60) ont des énergies de liaison qui vont en croissant, en fonction de Z. Donc on récupère de l'énergie quand on les transmute, en créant des corps selon un mode allant vers une augmentation de Z dans la classification de Mendéléiev.

Cette énergie est exprimée lors du phénomène de fusion de noyaux atomiques légers (à des températures > 108 degrés)

L'excédent d'énergie provient de la perte de masse entre les él[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©