MOUVEMENT

-mouvement

Le mouvement n'est pas une grandeur, c'est un état cinématique, impliquant les notions de vitesse et d’accélération.

Le mouvement est la seule notion nécessaire pour appréhender les phénomènes cosmiques

TYPES de MOUVEMENTS

Il y a 3 séries de mouvements possibles pour un mobile, qui dépendent des valeurs des composantes de son accélération (ces composantes étant g= la composante tangentielle et g= la composante radiale)

1.mouvements rectilignes

Si gg= 0 >>> c’est un mouvement rectiligne uniforme

Si g= constante et gr = 0

---g> 0 est dit MRUA mouvement rectiligne uniformément accéléré

---g< 0 est dit MRUD  mouvement rectiligne uniformément retardé -ou décéléré

Si g= fonction du temps et gr = 0 >>> c’est un MRAV ou mouvement rectiligne à accélération variable

 

2.mouvements curvilignes

Si le mouvement a lieu sur une courbe (et non plus sur une droite, comme ci-dessus), on a

si g= 0 et g= fonction du temps >>> c’est un mouvement curviligne uniforme

si g= constante et gr = fonction du temps >>> c’est un mouvement curviligne uniformément accéléré (ou retardé)

si gt  et gsont fonctions du temps >>> c’est un mouvement curviligne à accélération variable

 

3.mouvements circulaires

Si le mouvement a lieu sur un cercle :

si g= 0 et gproportionnel à v² / lr  >>> c’est un mouvement circulaire uniforme

si g= constante et gproportionnel à v²/ l >>> c’est un mouvement circulaire uniformément accéléré (ou retardé)

si gest fonction du temps et g= 0 >>> c’est un mouvement circulaire à accélération variable

Nota : un mouvement retardé est caractérisé par une vitesse de signe opposé à celui de l'accélération (et une décélération est une accélération négative)

 

ÉQUATION de MOUVEMENT

Elle exprime la trajectoire d'un mobile en fonction de l'accélération (ou de la force, qui lui est proportionnelle)

Exemples : équation d’onde, ou formules des mouvements mécaniques...

En outre, on ajoute un qualificatif pour les mouvements, en fonction de leur état de variation (vibratoire, sinusoïdal...)

 

 

QUANTITÉ de MOUVEMENT

C'est le produit masse x vitesse Voir chapître spécial

 

MOUVEMENT BROWNIEN 

Le mouvement brownien est un mouvement moléculaire affectant spontanément les corps (surtout les fluides, mais aussi les solides dès lors que les particules ont une dimension inférieure au micromètre)

Pour un fluide, les molécules heurtent les particules colloïdales mitoyennes (d’une taille de quelques micromètres)

Le mouvement brownien est défini par l'équation de Langevin --ou celle de Fokker-Planck, qui en est dérivé   m.dv / dt = -M*.v + Fbb

où (mdv/dt) est la force globale (en Newtons) appliquée à 1 particule

m est sa masse en kg, v sa vitesse (en m/s) et t le temsp (en s)

(M*.v) est la force de frottement (en N) créée par le fluide dont fait partie la particule

M* est le débit-masse (en kg/s)

Fbb(N) est la force dite "bruit blanc" ou "force aléatoire" exercée sur la particule par les atomes du milieu ambiant

 

MOUVEMENT de PARTICULE

Une particule chargée, présente dans un champ électromagnétique, est soumise à une force donnée par :

Q.(E+ v.B)+ m.γ    où E(V/m) est le champ d’induction électrique

B(T)= champ d’induction magnétique

Q(C)= charge de la particule     v(m/s)= sa vitesse et m(kg) sa masse

g(m/s²)= champ d'accélération ambiant

   Copyright Formules-physique ©