EFFET (en science PHYSIQUE)

-effet (en Physique)

Le mot effet exprime la conséquence (le résultat) d'une cause*, donc c'est une notion très générale des lois physiques

Les principaux effets sont les suivants :

-l'effet Alfven

La vitesse d'entraînement d'ondes transversales provient de leur présence en milieu magnétique*

-l'effet Casimir 

La force qui s'exerce entre 2 plaques conductrices est causée par leur proximité*

-l'effet Compton

La longueur d'onde d'un photon primaire (par diffusion) est déterminée par la liberté* d'une particule

-l'effet Doppler Fizeau

La différence de fréquences d'une onde entre son point de départ et son point d'arrivée dépend de son type de mouvement*

-l'effet Faraday

Pour un matériau diélectrique soumis à la fois à un champ magnétique Bet à une lumière >> les 2 champs* entrent en résonance (ferromagnétique) et créent des polarisations de lumière

-l'effet de forme

Quelques caractéristiques de construction* d’un électro-aimant peuvent causer des différences de FLUX , nommés "effets de forme"(de frange, de coin, de fuite)

-les effets Fontaine et Knudsen

Pour des fluides séparés par paroi osmotique (thermo-osmose pour les liquides) et soumis à une différence de potentiel électrique,la différence de pression est fonction du potentiel*

-l'effet Hall

Quand un conducteur soumis à un champ magnétique interne B est en outre traversé par un courant perpendiculaire à B, il apparaît une tension perpendiculaire aux 2 champs*

-l'effet Josephson

Un courant arrive à passer à travers 2 couches de matériaux supraconducteurs séparés par une couche très mince d’isolant*, par effet tunnel

-l'effet Joule

Il définit les effets de chaleur créés par la circulation de courant* dans un conducteur électrique

-l'effet Joule-Thomson

Il définit la courbe d’inversion de température dans une détente*

-l'effet Kelvin

Des électrons sont mis en mouvement à la surface d'un conducteur plongé dans un champ électromagnétique*

-l'effet Lamb

Il y a dédoublement de certaines raies d'émission, causées par les fluctuations* d'énergie du vide

-l'effet Langmuir

Il évoque la vitesse moyenne des électrons pour des ondes électroniques de plasma chaud*

-l'effet Larsen

Pour un émetteur électromécanique (type Haut-parleur),apparaît un sifflement, provenant d’un son qui, émis par le haut-parleur, est repris par un micro voisin*, créant des oscillations de résonance

-effet Magnus

Il concerne la force créée par un vent* heurtant un obstacle

-effet Maxwell-Wagner

Pour un empilage de matériaux diélectriques différents, il donne la relaxation (retour à l’équilibre) après application d'un voltage alternatif*

-effet Meissner

Pour des matériaux supraconducteurs de type I soumis à un champ magnétique d’induction B*, le champ induit H reste identique jusqu’à une valeur H1, dite critique

-effet Moesbauer

Il s'agit de luminescence à réémission rapide*

-effet de peau

similaire à l'effet Kelvin

-effet photoélectrique

C'est une transformation d'énergie lumineuse en énergie électrique (un photon* d'un rayonnement électromagnétiqiue extrait un électron du métal)

-effet photorésistif

Dans un semi-conducteur, quand un photon* expédie un électron de la bande de valence vers une bande de conduction, il a une fréquence minimale

-effet piézoélectrique

Propriété d’un diélectrique qui se polarise sous contrainte mécanique*

-effet de pincement

Phénomène survenant dans un tube contenant un fluide conducteur de structure plasmatique,et soumis à un intense* champ électromagnétique.

-effet de serre

Quand on fait le bilan des puissances surfaciques (p*) reçues et émises par notre globe terrestre, on constate une balance positive* de 325 W/m² qu'on dénomme Effet de serre

L'effet de serre est  bénéfique pour réchauffer l'atmosphère à18°C, mais est   maléfique s'il provoque un dépassement de cettevaleur, car la chaleur en excès va créer unréchauffement climatique(les 18° C correspondent à la moyenne de l'atmosphère, sachant qu'au niveau du sol, il n'y en a que 15)

-effet de sol

C'est le terme utilisé pour une aspiration (une baisse de pression) créée par l'air en mouvement quand la vitesse du mobile est élevée*

-effet Stark

Il s'agit de la décomposition du spectre d'atomes soumis à un champ* d’induction électrique E .et qui voient leurs raies spectrales (émises ou absorbées) décomposées

-effet Tcherenkov

Quand une particule entre dans un corps,il peut y avoir émission de photons.Si la vitesse d'entrée v de la particule est supérieure* à la vitesse vs du photon dans le milieu où elle rentre, il se crée une surface cônique lumineuse (similaire à celle d'une onde de choc)

-effets thermoélectriques

Ce sont des variations de température entre 2 matériaux conducteurs d’électricité disposés en contiguité*

On distingue l'effet Peltier, l'effet Seebeck, l'effet Thomson

-effet thermomoléculaire

C'est la variation de pression entre 2 fluides séparés par un élément restrictif*, avec présence de chaleur

-effet tunnel

Quand des particules rencontrent une barrière* de potentiel, elles peuvent vaincre (partiellement) la barrière, en se comportant comme des ondes

-effet Venturi

Une aspiration (baisse de pression) est créée par un liquide en mouvement*, créant une aspiration du fluide externe vers l’intérieur du tube

-effet Zeeman

Il s'agit de la démultiplication des raies (dédoublement --ou même détriplement)-- d'émissions spectrales atomiques sous action d'un champ magnétique B*

   Copyright Formules-physique ©