POTENTIEL d'INDUCTION GRAVITATIONNEL

-potentiel d'induction gravitationnel

Un potentiel d'induction est, par définition, une source d’induction ramenée à la distance et à l’angle solide. Pour le cas de la gravitation, c’est donc la grandeur >>>.

Equation aux dimensions  : L.T-2       Symbole : q’g        UnitéS.I.+ : J/kg

La formule de base est q’= Y* / l.W   ou (équation de Poisson)  Δq’= m.G / V.Ω

où q’g(J/kg) = potentiel d’induction gravitationnel,

Y*(m3-sr/s²) = source d’induction -présente initialement dans le vide- et dénommée champ de Higgs

l(m) = distance entre [le lieu de mesure du potentiel et q’]

W(sr) = angle solide valant 4 stéradians dans ce système d’unités

Δ (m-2) = Laplacien du potentiel q’–---rappel : un Laplacien est Δ = d²/dx² + d²/dy² + d²/dz² ---- où x, y, z sont les coordonnées géométriques

m(kg) = masse

G= constante de gravitation (8,385.10-10 m3-sr/kg-s² )

V(m3) = volume

On estime que ce potentiel dépend de la température, ce qui implique une formulation sous la forme -dite équation de Poisson généralisée) S(m.G / l.W) + s’.T

où s’(J/kg-K) = entropie massique et T(K) = température

 

Nota 1: le champ inducteur correspondant (l’accélération) est le gradient de ce potentiel (c’est à dire la dérivée par rapport à la longueur)

Nota 2: certains écrivent que ce potentiel a pour dimension L (une longueur) sous prétexte de modifier la métrique de l’espace-temps !    --c’est inexact—car la métrique est modifiée par la présence de masse (dixit Einstein) mais elle ne saurait l’être de la part d’un potentiel tel celui-ci, qui n’a pas de relation avec la courbure

 

CAS du POTENTIEL (D’INDUCTION GRAVITATIONNEL) TERRESTRE

on a g = - grad.q’gt

où g(m/s²)= accélération de la pesanteur

q'gt(J/kg)= potentiel d'induction gravitationnel terrestre

   Copyright Formules-physique ©