CHARGE MéSONIQUE

-charge mésonique

La charge mésonique est l'entité-charge inductrice de gravitation

Equation aux dimensions : L3.T-2.A     Symbole de désignation : Y*      Unité S.I.+ : le m3-sr/s²

Cette charge mésonique Y* n'est pas perceptible à nos mesures, car elle n'a aucune interaction avec les grandeurs qui nous permettent de mesurer le monde perçu (ce qui se limite exclusivement aux forces, aux températures et aux rayonnements) 

On ne connaît Y* qu’à travers les notions voisines suivantes :

---son potentiel d’interaction. C’est (q’) l’énergie massique. La relation est (comme pour tous les potentiels d’interaction) q’ = Y* / l.W où l est la distance et W l’angle solide

---son champ d’interaction. C’est (g) l’accélération. La relation est (comme pour tous les

champs d’interaction) Y* = g.H'  où H'(m²-sr) est le dièdre

---la création de masse (matière)

La masse est une notion induite (comme ses consoeurs les chargegravitante, électrique,

et magnétique) Pour créer une notion induite (comme la masse), il faut une grandeur inductrice et c'est ici la charge mésonique (Y*) qui joue ce rôle

-une création de masse (peut se faire en sortie d'un trou blanc, par exemple)

est m = Y* / G 

où m(kg)= masse créée, G est la constante de gravitation [8,385.10-10 m3-sr/kg-s²] et Y* est la charge mésonique dont la valeur est ~ 10-36 m3-sr/s² quand la masse créée est celle d'une particule de ~ 10-27 kg (soit ~ 1 GeV/c²)

-la création de masse peut aussi se produire quand le champ d’induction électrique E du vide devient champ disruptif

on a m = E.Q / j’.Y*

m(kg)= masse apparaissant, quand le champ électrique local d’induction E devient disruptif (valeur de disruption = 1,5.1018 V/m), Q(C) = charge électrique locale et j’ (m-2-sr-1)= fluence

   Copyright Formules-physique ©