EFFET DE PEAU

-effet de peau

L'effet de peau (ou effet Kelvin) exprime le phénomène de pénétration du champ électromagnétique dans un conducteur.

PROFONDEURS D'ACTION

-distance (ou profondeur) de diffusion

C'est ld(m) la distance de diffusion (profondeur) à laquelle agit le champ électromagnétique ambiant pendant le temps t(s)

ld= (2ν/ t0)1/2

où ld est la profondeur de diffusion, ν(m²/s)= diffusivité et t0(s) la constante de temps (ou temps caractéristique)

Pour une plaque, t0 vaut lé².ν/ 4  où lé(m) est l'épaisseur de la plaque

 

-profondeur maximale (dite pénétration)

Dans le cas d'un courant alternatif, de fréquence f(Hz)

lp(m) la profondeur limite (maxi) de l'effet de peau est :

lp= (K.Ω/ m.f.σ')1/2    ou lp= (ρ/ Ω.m.f )1/2  ou lp= Zm/ μ.f

 

avec ρ(W-m)= résistivité du matériau

σ'(S/m)= conductivité électrique du matériau

μ(H-sr/m)= perméabilité magnétique ambiante

K = constante -sans dimension- affectée aux caractéristiques mécaniques du conducteur

Ω(sr)= angle solide dans lequel se déroule le phénomène

Zm(Ω-sr)= impédance du milieu

 

Exemples:

les effets du champ restent limités à une faible profondeur en fréquences VHF (108Hz)

ρ*t= ρ*0.cos(2f.t + φ0)

ρ*tet ρ*0(A/m²)= densités superficielles de courant, respectivement au temps t et au temps zéro

f(Hz)= fréquence du courant

φ0(rad)= angle complémentaire, fonction de la perméabilité du récepteur, de sa conductance et de la géométrie du conducteur inducteur

pénétration de l'ordre de 10-6mètre pour un métal usuel avec une très haute fréquence de 108Hz

-- pénétration dans le cuivre : lp= 7.10-2 / (f)1/2(lpen m et f en Hz)

dans les métaux, on prend pratiquement (5 lp) comme limite pour que le champ E devienne quasiment nul en profondeur

 

CAS de la LUMIÈRE:

La distance maximale de pénétration superficielle de la lumière (qui est un champ électromagnétique, donc qui pénètre identiquement) dans un matériau est :

lp = 1 / Jb

où lp(m)= profondeur limite de l’effet de peau (dite pénétration)

Jb(m-1)= coefficient d’atténuation linéique, qui vaut lui-même 2f.n* / c

f(Hz) étant la fréquence, n*(nombre) étant l’indice de réfraction et c(m/s) la vitesse de la lumière dans le vide

Exemple : pour une lumière de longueur d'onde verte (f # 5.1014Hz) >>>

pénétration de lp # 10-8 m dans l'aluminium et pour le cuivre lp(m)= 7.10-2/ (f)1/2 (f Hz)

   Copyright Formules-physique ©