INDUCTIVITé

-inductivité

L'inductivité est le facteur de milieu pour l'électricité

Cependant, on trouve surtout utilisée dans ce rôle, la permittivité (qui est l'inverse de l'inductivité), et ceci est ridicule, car on inverse alors la loi de Newton, ne lui donnant pas la même forme qu'en magnétisme -ni qu'en gravitation- Utiliser la permittivité est un énorme illogisme)

Equation aux dimensions de l'inductivité : L3M.T-4.I-2.A      

Symbole de désignation: ζ’          Unité S.I.+ = m-sr/F

 

Valeur de l'inductivité (pour le vide) >> ζ’0= (1,129409068.1011m-sr/F)

ou ζ’0 = 8,988.109 m-Sp/F en unités rationalisées

 

RELATIONS de l’INDUCTIVITÉ AVEC d’AUTRES GRANDEURS LOGIQUES

d’ÉLECTROMAGNÉTISME

(l'inductivité ζ’ étant exprimée toujours en m-sr/F) et c, constante d'Einstein en m/s

relation avec l’élastance Ξ                         ζ’ = Ξ.l   où l(m)= longueur

relation avec l'élastance spatiale t*             ζ’ = t*.l.Ω   où Ω(sr)= angle solide

relation avec l'inductance L                         ζ’ = L.c.Ω / t   où  t(s)= temps

relation avec l'inductance linéique I* (H/m) ζ’ = I*.Ω.c²

relation avec la perméabilité μ(H-sr/m)        ζ’ = μ.c² 

relation avec la résistance électrique R       ζ' = R.c.Ω

relation avec la résistivité ρ                          ζ’ = ρ.Ω / t   

 

RELATIONS de l'INDUCTIVITÉ  AVEC d'AUTRES GRANDEURS ILLOGIQUES

D'ÉLECTROMAGNÉTISME

(ζ’ étant exprimée en m-sr/F)

relation avec la capacité C(F)                                 ζ’ = l.Ω / C

relation avec la conductivité électrique σ'(S/m)     ζ’ = Ω / σ'.t

relation avec la permittance b' (F/sr)                       ζ’ = l / b'

relation avec la permitivité ε (F/m-sr)                      ζ’ = 1 / ε

 

RÔLE de l'INDUCTIVITE dans la LOI de COULOMB

On retrouve la forme classique de la loi de Newton-Coulomb dès lors qu'on y insère

l'inductivité (et non pas son inverse, la permittivité)

= ζ’. Q1.Q/ Ω .l²

avec F(N)= force d’interaction entre charges électriques

Q1et Q2(C)= charges électriques

ζ’ (m-sr/F)= inductivité

l(m)= distance entre charges

Ω(sr)= angle solide dans lequel linteraction se manifeste (en général l’espace entier, soit 4pi

sr pour un système d’unités qui, comme S.I.+, a comme unité d’angle le stéradian)

 

VALEUR DISRUPTIVE

L'inductivité, comme chacun des 4 facteurs de milieu, peut prendre par moment une valeur

disruptive (1,129409068.1011m-sr/F) et il est alors possible qu'une entité électrique P puisse

alors créer une charge électrique Q (qui se posera aussitôt sur une masse neutre disponible,

déjà créée par ailleurs dans son entourage

   Copyright Formules-physique ©