ADMITTANCE éLECTRIQUE

-admittance électrique

Admittance est un terme exprimant une facilité de transfert énergétique.

En électricité il s'agit de transfert de courant

L'admittance est l’inverse de l’impédance électrique

Equation de dimensions  : L-2.M-1.T3.I2       Symbole : Ya       

Unité S.I.+ : le Siemens (S) - L’ unité porta aussi le nom de Mho

Relations avec autres unités :

1 milliampère par Volt vaut 10-3 S

1 unité c.g.s.e.s vaut 1,112.10-12 S

 

ADMITTANCE ELECTRIQUE

L'admittance a plusieurs composantes (courant alternatif)

Y = Yd + Ys  

 Y (S) = admittance (qui est l'inverse de Z l'impédance)

Yd(S)= conductance, composante réelle de l'admittance (= cosφ / Z)

Cette conductance est la partie réelle de l'admittance (donc on peut utiliser la notion aussi en courant continu)

Ys (S)= susceptance = (sinφ / Z) est la composante imaginaire de l'admittance (donc n'est utilisée qu'en alternatif)

Ys est découpée en outre en 2 sous-composantes :

-la condensance (Yn) qui concerne seulement les capacités (condensateurs)

-la perditance (Yp) qui  ne concerne que les selfs (bobines)

La susceptance d'une résistance (pure) est nulle

La susceptance est par ailleursY= 1 / χé.Zm

 Ys(S)= susceptance

χé(sr)= susceptibilité électrique

Zm(ohm-stéradian)= impédance de milieu

 

On nomme admittance de pente le rapport (Ys / Yd ).Z

où Z(Ω)= impédance électrique

Pour un courant continu, φ = 0 >>> d'où  cosφ = 1, sinφ = 0  et tgφ = 0

 

RELATIONS ENTRE LES DIVERS ÉLÉMENTS D'ADMITTANCE

Ys(susceptance) = sinφ / Z     si Z est l'impédance électrique

Ys = 1 / χ. Zm   avec Ys(S)= susceptance,  χ(sr)= susceptibilité

et  Zm(ohm-stéradian)= impédance de milieu 

Ya = ieff/ Ueff  avec Ya(S)= admittance entre 2 points d'un conducteur traversé par un courant ,

ieff et Ueff sont les valeurs efficaces des courant (en A) et voltage (en V)

 

 ADMITTANCES GROUPÉES

Si l'on considère les admittances d'éléments en série, leur somme est la somme des inverses des admittances

ΣYa = 1 / Ya1+ 1 / Ya2+ 1 / Ya3....

Si plusieurs admittances sont en parallèle, leur somme est la somme des admittances constitutives   ΣY= Ya1+ Ya2+ Ya3....

 

ÉQUATION COMPLEXE POUR ADMITTANCE ÉLECTRIQUE

Un circuit parcouru par un courant alternatif et comportant à la fois des résistances, des capacités et des selfs, sera représenté par une équation dite complexe (faisant intervenir une partie imaginaire)

Cela provient de l'angle de déphasage φ du courant, qui entre dans des calculs sous la forme de tg φ 

Or, en trigonométrie, tg φ= (1-cos²φ) / cos²φ)1/2 d’où la présence de racines carrées de valeurs négatives, qui impliquent l’imaginaire j

Ya= Yd + j.Ys

avec Ya(S)= admittance complexe

Yd(S)= conductance (partie réelle)

j = symbole imaginaire

Ys(S)= susceptance (partie imaginaire)

 

RELATIONS entre ADMITTANCE et AUTRES GRANDEURS ELECTRIQUES

-relation avec l'inductance (électrique)

Y = 1 / L.f

avec Ya(S) = admittance d’une inductance L(H) et f(Hz)= fréquence du courant 

-relation avec l'impédance (électrique)

Ya = 1 / Z

avec Ya(S)= admittance et  Z(Ω) est l'impédance correspondante

-relation avec l'impédance de milieu

Ya= Ω / Zm

avec Ω(sr)= angle solide et  Zm(Ω /sr)= impédance de milieu

-l'admittance de pente d'un amplificateur (dite souvent seulement "pente")

est di / dU

avec di(A)= variation courant de sortie et dU(V)= variation de la tension d’entrée

 

 

   Copyright Formules-physique ©