DéCHARGE éLECTRIQUE

-décharge électrique

Décharge électrique est le terme exprimant qu'un support perd la charge électrique qu'il avait acquise

DÉCHARGE D'UN CONDENSATEUR

Au cours de son utilisation, il perd progressivement sa charge (il perd un pourcentage de ses charges Q (Coulombs)

 

DÉCHARGE ORAGEUSE

Elle intervient si un champ électrique naturel E atteint au moins (105) V/m.

 

DÉCHARGE D'IONISATION

Elle intervient quand une différence de potentiel électrique , présente entre 2 électrodes baignant dans un gaz, atteint une certaine valeur (disruptive).

Il y a alors ionisation brusque, dite décharge.

-pour une densité de courant  r* < à 10-10A/m², il peut y avoir une décharge obscure

-pour r* allant de 10-9 jusqu’à 10-4 A/m², il y a décharge lumineuse

-et en outre, si r* supérieur à 10-7A/m², il y a décharge à arc (l’intensité présente un pic lumineux)

 Rappelons qu'en dehors du présent phénomàne de décharge, il existe d'autres causes ionisantes (pouvant faire apparaître un ion à partir d’un élément électriquement neutre) : ce sont les rayons de forte énergie (X, gamma...) ou la radioactivité de certaines particules élémentaires

Toute particule chargée est à fonction ionisante.

 

TUBE (LAMPE) de DÉCHARGE à GAZ

C'est un tube à gaz raréfié, où la pression est < 10 Pa) qui émet des rayons anodiques (anions, émis par l'anode qui est un cristal de germanium ou de silicium, type P, c'est à dire qui a des charges + et des trous, donc qui manque d'électrons)

Les décharges en tube agissent sur une couche (sensible aux électrons), prédéposée dans le tube pour créer une luminescence

   Copyright Formules-physique ©