MAGNéTISATION

-magnétisation

La magnétisation fut dénommée archaïquement ‘’induction intrinsèque’’

(induction signifiant champ d'induction magnétique et intrinsèque étant un terme

flou, rappelant qu'il y a présence de l'angle solide dans la dimension de ce

champ)

La magnétisation (H) est une notion inductrice, dimension M.T-2.I-1.A, s'exprimant en Tesla-stéradian, et elle provoque une aimantation induite (une excitation) (M)

Quand la magnétisation est spatiale (répartie dans un angle solide) cela devient une autre notion inductrice dénommée champ d’induction magnétique (symbole B , dimension M.T-2.I-1, unité le Tesla)

Cette magnétisation spatiale (B) provoque (elle induit) un champ d’excitation magnétique qui est symbolisé (H)

Relations entre unités de magnétisation :

1 Weber par mètre carré-spat (ou Giorgi) vaut 0,08 T-sr

1 Gauss-stéradian (G-sr) -souvent appelé seulement Gauss (mauvais abrégé) est une ancienne unité qui valait 10-4 T-sr

 

FORMULES IMPLIQUANT la MAGNETISATION

H’ = E / μ'   et aussi   H' = B. Ω

avec H(T-sr)= magnétisation d’un circuit magnétique ou d'une particule

B(T) = champ magnétique , Ω(sr) l'angle solide

E(J)= énergie (du circuit ou de la particule) et μ(J/T-rad)= moment (dit magnéton s'il s'agit d'une particule)

Valeur pratique de H' :

1,6.10-20 T-sr   pour l'électron  (soit 10-21Tesla-Spat , qui est une unité bâtarde)

La magnétisation H’ est par ailleurs le moment d’une

densité volumique de magnétisme  b*(T-sr/m) à une distance l(m) 

H= l.b*

Relation avec le champ d’induction

H= B.cm= H.μ.cm

avec H(T-sr)= magnétisation (champ d’induction intrinsèque)

B(T)= champ d’induction magnétique extérieur (le vide)

cm(sr)= susceptibilité du milieu magnétique de perméabilité μ(H-sr/m)

H(mOe)= champ d’excitation magnétique

 

DÉMAGNÉTISATION

C’est la technique permettant d’enlever la magnétisation d’un matériau (on confond souvent ce terme avec la désaimantation car les 2 notions ne diffèrent que par la perméabilité μ) >>>

démagnétisation = (désaimantationx μ)

   Copyright Formules-physique ©