E1.NOTIONS GÉNÉRALES d'ÉLECTROMAGNÉTISME

-ampérien ou coulombien ?

AMPERIEN est un qualificatif utilisé pour toute grandeur électromagnétique impliquant une charge électrique Q en mouvement (c'est à dire un courant de Monsieur Ampère, de dimension I = Q / t)   On connaît donc:

--la masse magnétique ampèrienne K (de dimension L.I)

--le moment magnétique ampérien Mg qui est K x distance (dimension L².I)

--le moment électrocinétique (ampérien)  μ'  qui est (K x distance/angle)(dim° L2.I.A-1)

--l'aimantation (ampérienne) qui est (K / surface)(dim° L-1.I)

--[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-conversion entre unités électriques

Les conversions entre les diverses unités électriques soulèvent un nombre incalculable de questions, à cause des confusions entre les grandeurs

Rappelons d'abord les relations usuelles (rappel pragmatique simplifié)

1°.une charge, en électromagnétisme, est

  1 entité induite, c'est une charge électrique Q, ou un pôle magnétique K  

 1 source d’induction, telle l'entité  électrique P ou la charge magnétique ampèrienne c

un tel élément inducteur est égal à :  (énergie x facteur de milieu) / [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-dipôle

Un dipôle est une combinaison de 2 pôles opposés, situés à faible distance l'un de l'autre

LE DIPÔLE ÉLECTRIQUE est l'ensemble de 2 charges électriques opposées Q situées à une distance faible (Ex. molécule polaire)

En courant continu, ces charges sont nommées (+) et (-)

 

-énergie d’un dipôle électrique (ou énergie électrostatique)

Cette énergie est Eé = moment x champ , ce qui s'écrit >>

soit Eé = (1/2)Mé.E.cosθ         soit   Eé = D.Md

où Eé(J)= énergie emmagasinée dans le pôle électr[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-double couche

La terminologie de "double couche" provient des couches multiples d'ions -ou charges- existant sur un conducteur, soit par adsorption, soit dans l'intervalle entre 2 pelures extrêmement proches

 

DOUBLE COUCHE -version ancienne-

En électromagnétisme, on parlait anciennement de moments de double couche :

--pour l'électricité >>> c'était le moment électrique coulombien

--pour le magnétisme >>> c'était le moment magnétique ampèrien

 

DOUBLE COUCHE -version actuelle-

-Toujours dans le domai[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-électromagnétisme (généralités)

Evoquons l'image suivante: une salade frisée, bien remuée et séchée, ne va présenter qu'un goût fade et neutre, si on ne lui apporte pas d'appoint..Mais si vous ajoutez de la vinaigrette, vous lui donnez du piquant grâce au vinaigre et de l'onctuosité, grâce à l'huile.

Transposons maintenant l'image, en disant que la salade est de la matière (elle aussi bien neutre), mais vous lui ajoutez soudain une vinaigrette dite électromagnétisme,  et alors vous lui donnez du piquant, grâce à l'électricité[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-fréquence en électricité

La fréquence d'un courant alternatif est celle de son onde (porteuse) qui est de nature ondulatoire

Un courant alternatif parcourant un circuit où sont insérées des capacités, des selfs et des résistances, a une fréquence f dépendant de ces composants:

Z = [R² + (L.f - 1 / Cf )²]1/2    et   f = R.tgφ L

où Z(ohm)= impédance d'un circuit comportant  --en série-- résistances R(ohm), capacités C(F) et selfs L(H)

f(Hz)= fréquence du courant sinusoïdal alternatif

φ(rad)= angle de déphasage

L.[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-régime (en Physique)

Un régime (en Physique) représente les conditions d'une expérience

En électricité, on distingue:

-un régime stationnaire (ou continu, ou permanent) ce qui signifie que les paramètres (courant, intensité, charges....) sont indépendants du temps

-un régime quasi-stationnaire, signifie que les paramètres sont quasiment indépendants du temps (c'est à dire qu'ils ne varient que pendant des temps extrêmement courts, pour revenir aussitôt à leurs valeurs antérieures) Donc fort peu de perturbations

[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-similitudes entre électricité et magnétisme

SIMILITUDES entre ELECTRICITE et MAGNETISME

La logique exige d'écrire la loi de Newton identiquement dans les 4 disciplines de la Physique où elle apparaït (gravitation, force faible, force forte et électromagnétisme)

Mais le XIX° siécle a institué une dérive en électricité car on y utililise hélas ufacteur de milieu inverse de la logique (c'est à dire qu'il apparaît au numérateur de la formule au lieu de devoir y apparaître au dénominateur, comme pour les 3 autres)

Ce facteur se nomme la p[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©