VITESSES COSMIQUES

-vitesses en cosmologie

VITESSE de la TERRE

Dans sa course elliptique autour du soleil , la Terre se déplace à # 28.000 m/s (par rapport à un point de cette orbite)

-sa vitesse de précession est la vitesse avec laquelle change la "précession", c’est à dire la variation de position de son axe de rotation dans le temps. Elle est de l'ordre de 7 centimètres par an, mesurée à la surface du globe.

 

 

VITESSES de FUSEES

-formule de Tsiolkovski

Elle donne la vitesse d'une fusée

v1 = v0.Log(m0 / m1)

avec v1(m/s)= vitesse de la fusée au moment où il lui reste une masse m1 (kg)

m0(kg)= sa masse au départ

v0(m/s)= vitesse d’échappement du gaz par rapport à la fusée (pratiquement # de 103 m/s)

Log est le logarithme népérien

En pratique la vitesse atteinte par la fusée Ariane par exemple, est 29.000 km/h (soit 8.000 m/s) qui est # la vitesse de mise en orbite, comme indiqué § ci-après

-première vitesse cosmique

C'est la vitesse de mise en orbite terrestre pour une fusée

vc1= [G.m / Ω.(lr+ ls)]1/2

avec (G/ Ω) = 8,385.10-10 m3-sr/kg-s²

m = 5,974.1024 kg

lr= 6,37.106 m

ls= négligeable (décollage)

d'où la valeur de vc1 = 7910 m/s

-deuxième vitesse cosmique  ou vitesse critique, ou vitesse de satellisation

C'est la vitesse à partir de laquelle un mobile peut quitter l’attraction du corps dont il dépend.

La même formule que plus haut donne vc2= [2G.m / Ω.(lr+ ls)]1/2

D'où -pour la planète Terre >>> vc2 = 11.190 m/s (donc # 40.000 km/h)

Pour quitter la lune, cette vitesse n'est plus que de 3.000 m/s et si l'on repartait d'un astéroïde, elle tomberait à < 1.000 m/s

 

   Copyright Formules-physique ©