CHARGE (en PHYSIQUE)

-charge (en Physique)

En Physique, le mot charge a plusieurs acceptions :

CHARGE d'INTERACTION

Il s’agit d’une caractéristique spécifique d’une particule, permettant son interaction avec d’autres particules externes (similaires ou non)

--Cet élément peut être inducteur (comme une charge mésonique, une entité d’induction électrique P , une charge magnétique d’induction

--Il peut aussi être induit (ou d’excitation), comme un emasse m, une impulsion Q’, une charge (ou pôle) électrique Q ou un pôle magnétique (K)

Exemple : la charge d’un condensateur est un grand nombre d'entité-charges électriques induites (Q) dans un appareil nommé condensateur

 

CHARGE THERMIQUE

C'est l'équivalent thermique de la masse (en gravitation) ou de la charge électrique

Equation aux dimensions structurelles : T.Θ1/2          Unité S.I.+ : la seconde-(Kelvin)1/2

 

CHARGE en MÉCANIQUE  

Au sens strict, une charge est un poids (donc une force) Exemples >>> la charge d'un treuil, une charge de traction, une charge ponctuelle, une charge utile....

 

MAIS on a hélas pris souvent l'habitude d'utiliser le simple mot "charge" en raccourci de ''charge surfacique'' (ce qui signifie pression)

 

Et donc quand on lit : charge de rupture, il faut comprendre charge surfacique de rupture

--quand on lit charge unitaire, il faut comprendre charge surfacique unitaire

--quand on lit charge critique, il faut comprendre charge surfacique critique

--quand on lit charge d’un plancher, il faut comprendre que c’est la pression qu'il peut supporter

 

CHARGE EN HYDRAULIQUE

Même remarque que ci-dessus : au sens strict, une charge est un poids

Mais en langage pratique (abrégé) une charge est devenue une charge surfacique (c'est donc une pression)

--par exemple la perte de charge est une diminution de pression

--et du coup, on trouve aussi le terme charge correspondant à une hauteur d'eau (car celle-ci exprime une pression)

   Copyright Formules-physique ©