C2.INTERACTIONS COSMIQUES

-astronautique

RAPPEL de NOTIONS d'AERONAUTIQUE

-vitesse angulaire (ou fréquence angulaire)

C'est le parcours d’un angle plan dans l’unité de temps

Dimensions structurelles : T-1.A       Symbole de grandeur : ω         Unité S.I.+ : rad/s

Relations entre unités :

1 tour par seconde= 60 tours par minute = 2p rad/s = 2p x 60 (soit # 377) radians/mn

1 tour par minute = 1/60 tour par seconde = 2p rad/mn = 2p / 60 (soit # 0,1) rad/s

1 rad/s = 60 rad par minute = 1/2p (soit # 0,6 ) tour par s. = 60/2p (soit #[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-aurore australe ou boréale

Les aurores australe (hémisphère sud) ou boréale (hémisphère nord) sont des vents solaires, constitués d'un plasma ionisé, arrivant sur Terre en heurtant les particules chargées de la magnétosphère.

Il se produit des décharges électriques et les atomes de O² et N² sont dissociés.

Les ions résultants suivent les lignes du champ d'excitation magnétique terrestre en allant vers les pôles magnétiques N ou S, où la composante horizontale de ce champ est nulle.

Il y a alors émissions de photons (su[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-champs d'induction

Il existe 4 champs d'induction, chacun étant la fluence de la source d'induction correspondante

1.Le champ gravitationnel inducteur

On trouve parfois cette grandeur nommée "induction gravitationnelle " .Ce terme est à bannir, car il est trop imprécis (cela pourrait évoquer soit un champ, soit un FLUX, soit un potentiel, etc... ) donc inutile d'esquiver le mot utile, qui est ici champ  

Champ signifie qu’il est question d’une zone d’application

Induction signifie que le phénomène (ici gravit[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-gravité

La gravité est le nom du champ inducteur gravitationnel sur la surface d'un astre quelconque(plus connu sous son nom mécanique d'accélération) 

GRAVITE TERRESTRE = PESANTEUR

Sur Terre, le champ inducteur gravitationnel est nommé pesanteur.

C'est l'accélération à laquelle est soumise un corps sur la surface terrestre, provenant de l'attraction du noyau terrestre, particulièrement dense.

D'après la loi de Newton   F = G.m1.m2 / Ω.lr²  si la force d'attraction (le poids)

concerne une masse m[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-impulsion d'univers

Une impulsion est le produit de la masse par la vitesse, d'où  l'impulsion  de l'univers

= Q'= m.v   avec m(kg)= masse de l'univers ( ≈ 1053 kg) et v(m/s)= vitesse de l'expansion de l'espace (qui est de l'ordre de 106 m/s, la vitesse maxi des étoiles)

D'où une impulsion d'univers de 1059 kg-m/s

[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-lentille gravitationnelle

Une preuve de la Relativité est la déviation des photons lumineux (leur déflexion) quand ils

sont proches d’une masse astrale

Cette déviation  est en fait causée par la déformation de l'espace, qui est vrillé au

voisinage d'une masse importante.

L'effet de déviation des rayons photoniques est dit ''de LENTILLE GRAVITATIONNELLE''

par assimilation à celui d'une lentille optique

La formule théorique est θ = 4G.m / lr.c²

avec θ(rad)= angle de déflexion

G = constante de gravitation [8,385[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-lobe de Roche

Un lobe de Roche est une courbe résultant de ci-après :

Les lignes de forces gravitationnelles que les étoiles provoquent sont des cercles concentriques (dans un plan quelconque incluant l'étoile)

Quand une autre étoile est proche, elle forme avec la 1° un système double et les lignes de force de chacune d'elles s'imbriquent pour former une courbe en forme de "HUIT" dont les 2 lobes sont inégaux car proportionnels aux masses desdits astres.

Chacune des 2 surfaces fermées à l'intérieur de la c[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-loi des aires

La loi des aires (ou 2° loi de Képler) est la loi de Binet, appliquée aux planètes du système solaire :

Une planète gravitant autour du soleil décrit, en un temps t, une certaine aire comprise entre l’arc qu’elle a décrit et les rayons (initial et final) entre elle et le soleil.

Le moment cinétique azimutal d’une planète en rotation autour du soleil étant constant, les différentes aires décrites pendant des temps identiques, sont égales.

car S = Mcz.t.θ/ m

avec S(m²)= aire décrite pendant l[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-lois de Képler

Képler (astronome allemand) a publié , entre 1609 et 1618, trois lois exprimant la cinématique (mouvement) des planètes

-première loi de Képler (trajectoires)

La trajectoire de chacune des planètes solaires est une ellipse dont le soleil occupe l'un des foyers

-deuxième loi de Képler (aires)

C’est la loi de Binet, appliquée aux planètes du système solaire) >>> une planète gravitant autour du soleil décrit, en un temps t, une certaine aire comprise entre l’arc qu’elle a décrit et les rayons ([...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-marées

La loi de Newton indique que les masses d'un astre sont attirées par les masses des astres voisins. Le mouvement résultant est nommé marée.

Mais les marées ne peuvent se se manifester que dans les limites autorisées par les autres forces auxquelles les masses sont soumises, comme la cohésion (entre les atomes du corps) et la gravité propre (entre la surface et le centre de l’astre en cause)

Les marées qui affectent les diverses masses d'un astre, s'appliquent aussi bien pour les éléments solid[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-ondes gravitationnelles

 

La Relativité prévoit des ondes gravitationnelles, en principe symétriques des ondes     électromagnétiques. Elles furent historiquement nommées ondes gravifiques

Elles sont générées par la variation (la vibration) du champ gravitationnel de l’espace-temps (g)

Comme toutes ondes, elle sont caractérisées par leurs paramètres classiques >> Equation--Fonction--Fréquence--Longueur--Nombre(et vecteur)--Période--Phase--Vitesse (et célérité)

On a beaucoup de mal à percevoir les ondes gravitationn[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-paramètre gravitationnel

le présent article contient 137 mots, 1 définition, 4 formules

Le paramètre gravitationnel est le nom donné au FLUX gravitationnel inducteur en cosmologie

Dimensions: L3.T-2    Symbole : G'    Unité S.I.+ : le mètre cube parseconde²

Cette notion est dénommée plus particulièrement:

-paramètre géocentrique s'il s'agit de la Terre --et vaut environ 4.1014 m3/s²

-paramètre héliocentrique s'il s'agit du soleil (~ 1,3.1020 m3/s² )

-paramètre astrocentrique s'il s'agit d'un autre astre

 

-formu[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©
  • 1
  • 2