C1.STRUCTURES de l'UNIVERS

-constante cosmologique

e présent article contient488 mots, 6 définitions et 2 formules

La CONSTANTE COSMOLOGIQUE est une courbure surfacique de l'espace, utilisée dans la perception et la construction théoriques de l'espace-temps

Equation aux dimensions structurelles : L-2.A       Symbole : KL        Unité S.I.+ : sr/m²

La valeur de KΛ est ~ 2,2.10-51 unité S.I.+ (sr/m²)

Sa très faible valeur (et son éventuelle évolution) n'ont pas permis actuellement de mesurer son influence sur l'état de l'espace-temps, mais ell[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-constante de gravitation

le présent article contient 338 mots- 1 définition - 4 formules

Constante de gravitation ou constante newtonienne ou constante de Cavendish ou constante cosmogonique

sont 4 synonymes représentant une grandeur structurelle fondamentale de l’univers, intervenant dans les interactions entre tous corps massiques.

C'est le facteur de milieu pour la gravitation.

Dimensions  :L3.M-1.T-2.A       Symbole de désignation : G      Unité S.I.+ : m3-sr/kg-s²

--G vaut 8,385.10-10 (m3-sr/kg-s²) si l’on est en système d'unités S.I.+

Nota: on trouve trop souvent cette constante exprimée arbitrairement sous la valeur 

Gr = 6,673.10-11 (m3/kg-s²)    Cette Gr est une valeur "rationalisée", c'est à dire bricolée par ceux qui prétendent que l’angle n'a pas de dimension, et qui subit la division de la vraie valeur de G par 4p !   Mais comme ils sont bien obligés de tenir compte de l'angle, ils le remplacent dans leurs formules par un nombre   que l'on voit rajouté dans leurs bâtardes formules (nombre qui peut être 12,56 ou bien 4p).Et ils sauvent ainsi --par de l'arithmétique-- leur invention d'un  Gr au rabais.[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-coordonnées astronomiques et géographiques

LES BASES de REPÈRES

-l'amplitude  astronomique est la longueur maximale (valeur zénithale) de l’arc décrit par un astre, entre ses lieux de levant et de couchant

-le cercle horaire est l'équivalent d 'un méridien terrestre, sur la sphère céleste 

-l'écliptique   est le cercle, de rayon égal à celui du grand cercle céleste, recevant projection de la trajectoire apparente du soleil par rapport à la Terre en 1 journée (c'est le plan dans lequel apparaissent les éclipses)

Son plan est incliné d[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-densité volumique de matière sidérale

La densité volumique de matière baryonique est la masse moyenne de matière incluse dans chaque unité de volume d'un corps

Le mot baryonique signifie qu'il s'agit de matière, composée en général de particules massiques de type  baryons

C'est la même chose qu'une masse volumique (de baryons)

Equation de dimensions structurelles : L -3.M        Symbole de désignation: ρ' 

Unité S.I.+ : le kg /m3

Relations avec autres unités :

1 gramme par millimètre cube(g/mm3) vaut 106 kg/m3

1 gramme par ce[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-effet Shapiro

Un rayon lumineux qui circule dans l'espace-temps est dévié quand il passe près d'une masse (relativité générale) : c'est l'effet Shapiro (modification des coordonnées et du temps) On le nomme aussi "retard de la lumière"

Le temps supplémentaire constaté (retard) est t = (G.m / W.c3).(log(4l1.l2/l0²)-1]

G est la constante de gravitation (8,38.10-10 S.I.+), m(kg) est la masse, W(sr) est l'angle solide, log est le logarithme décimal, l0 est la plus proche distance entre lumière et objet massi[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-espace-temps

le présent article contient 1360 mots- 10 définitions - 12 formules

L'espace-temps est une conception einsteinienne d’espace, proposant un référentiel incluant le temps en sus des 3 coordonnées géométriques de la Physique euclidienne.

Et le temps influence les dimensions.

Mais malheureusement, il y manque l’angle, nécessaire coordonnée géométrique (puisque tous les phénomènes essentiels sont d'ordres rotatifs, même les  vibratoires) et de ce fait cet espace-temps est une version au rabais. Do[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-éther

Le milieu qui nous immerge et dans lequel apparaissent tous les phénomènes qui nous sont perceptibles (ou non) est dénommé le VIDE

Pour exprimer (et calculer) les phénomènes survenant dans ce vide, on a défini un référentiel mathématique qu'on nomme espace-temps.

Mais ce vide est paradoxal -dans la Physique actuelle- car d'une part on le considère comme le NEANT - c'est à dire non capable de représenter ou d'inclure quoi que ce soit, mais par ailleurs il est capable de transmettre et de posséd[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-facteur de Yukawa

L'espace (qu'on nomme abusivement LE VIDE) possède des qualités spécifiques permettant à des phénomènes inducteurs (les causes) de créer -à distance- des phénomènes induits (les conséquences, différentes des causes originelles)

Ces qualités sont au nombre de quatre >> 2 pour la gravitation et 2 pour l'électromagnétisme. On les nomme facteurs (ou coefficients) de milieu

Celui qui concerne la partie de gravitation conjointe est le facteur de Yukawa

Equation de dimensions  : L.M-1.A        Symb[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-facteurs de milieu

Le "milieu universel" (qu'on nomme abusivement le VIDE) est un système autonome , qui possède des qualités spécifiques structurelles, qu'on nomme facteurs (ou coefficients) de milieu (symbole général Π)

Le contenu de l'univers est un paquet d'éléments d'énergie.Une famille de ces paquets vibre dans des plans parallèles, ce qui sera propice à l'émergence des phénomènes de la gravitation

Une deuxième famille vibre dans des plans perpendiculaires aux précédents: ce seront les éléments propices à [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-interféromètrie

Un interféromètre est un appareil permettant de créer des interférences entre 2 parties d'un même faisceau lumineux

L'interféromètre de Michelson en est un exemple >>

Un faisceau émis est dirigé vers une plaque inclinée à 45° sur lui et la plaque est à la fois réflectrice et transparente >>>

-une partie du faisceau est réfléchie par la plaque, envoyée sur un miroir M1,  qui réfléchit le faisceau vers la plaque qui le laisse traverser vers l'observateur (qui est face à M1, mais de l'autre côté[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-intervalle spatio-temporel

 L'intervalle spatio-temporel exprime la distance entre 2 points qui se déplacent, donc qui dépend du temps, à cause du déplacement de leurs référentiels respectifs (relativité)

lst = (c².t² - l²)1/2

lst(m)= intervalle spatio-temporel entre 2 points

l(m)= distance géométrique entre ces points

t(s)= temps

c = constante d'Einstein (2,99792458 m/s)

-exemple

l'intervalle spatio-temporel utilisé pour l'univers est lst = 3.1025 m.

car t est alors l'âge actuel de l'univers (4,3.1017 s) et l [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-longueurs et distances en cosmologie

LONGUEURS et DISTANCES COSMIQUES classées en ordre croissant >>>

-rayon de la terre = 6,38.10m

-orbite basse d'un satellite terrestre ~ 1000 km depuis le sol (106 m)

-altitude d’un satellite géostationnaire: 3,58.107 m (= 10 fois moins haut que la lune)

-distance moyenne Terre- lune = 3,8.10m

-rayon du soleil = 6,96.10m (c’est donc 2 fois la distance Terre-lune)

-diamètre d’une étoile: de 10m (naines blanches), jusqu’à 1011 m (super géantes)

-distance Terre- soleil = 1 unité astro[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©
  • 1
  • 2