CHAUDIèRE

-chaudière

Une chaudière est un système permettant de transporter de l'énergie thermique grâce à l'élévation de température d'un fluide caloporteur (qui peut être l'eau, une vapeur, un solide en fusion, etc)

L'avantage de ce transfert de chaleur (qui est causé par un changement d'état) est la rapidité : c'est de la chaleur latente (qui transvase beaucoup de matière sans gros changement de température)  alors que pour la convection, autre mode de transmission calorifique, c'est de la chaleur sensible, avec transfert lent de matière, et évolution franche de la température

Les chaudières de moins de 70 kw sont classées sous la dénomination d'individuelles

Celles de plus de 70 kw sont classées sous la dénomination d'industrielles

 

CHAUDIÈRES à COMBUSTION

le carburant (énergie primaire) est soit solide (bois, charbon...) soit pulvérisé (divers), soit liquide (fuel...), soit gazeux

 

CHAUDIÈRES à RÉCUPÉRATION

On récupère de l'énergie calorifique dans un support (gaz ou eau chauds, circuit primaire nucléaire, électricité...) et grâce à un échangeur, on redonne cette énergie (au rendement près) à un fluide caloporteur -circuit secondaire-

Les chaudières usuelles sont de ce type avec 2 cas particuliers :

-chaudières à basse température (le circuit d'eau est à 50°C au lieu de 90°C pour le cas général)

-chaudières à condensation où le carburant est du méthane.

Le cheminement de combustion est : CH4+ Oqui donne CO2+ H2O(vapeur) Cette vapeur est orientée vers la zone froide du circuit passant dans l'échangeur où elle condense à 35°C  pour céder son enthalpie à l'eau. Celle-ci, ainsi préchauffée, sera ensuite portée à 50°C

 

CHAUDIÈRES ÉLECTRIQUES

on chauffe un fluide et -mais seulement à partir de là- le rendement est # 100%

 

RENDEMENTS NORMALISÉS (pour chaudières à combustible liquide ou gazeux)

Pour les chaudières de puissance nominale Pdans la gamme allant de 4 à 400 kW, pour une température de 70 ° C et pour une charge partielle de 30%, le rendement r doit répondre aux normes ci-dessous:

chaudières type standard :> 84 + 2log Pn

chaudières type basse température : r > 87,5 + 2log Pn

chaudières type à gaz et condensation : > 91 + 2log Pn

Parfois l'énergie thermique d'une chaudière est ultérieurement transformée en énergie mécanique, par l'aide d'une machinerie complémentaire (exemple d'une machine à vapeur où la vapeur, par combustion externe, produit une énergie mécanique)

   Copyright Formules-physique ©