SOLIDIFICATION

-solidification

La solidification est l'inverse de la fusion

 TEMPERATURE

Le point de solidification (identique au point de fusion) est la température où coexistent les PHASES solide et liquide à pression normale

CONGÉLATION

C'est un synonyme de solidification (utilisé plutôt pour les liquides courants)

-exemple du salage des routes en hiver :

Le sel(NaCl) perturbe l'ordonnancement des molécules d'eau qui cherchent à faire baisser la température pour éviter ce désordre.

D'où baisse de la T° de congélation de l'eau, jusqu'à - 6° C (pour le sel en grains) et -12° C (pour la saumure).

L'eau saturée de sel ne gèlera qu'à (-21,1)°C et l'eau de mer à (-1,9)°C

SURFUSION

C'est une métastabilité, représentant un retard à la solidification (un liquide tarde à devenir solide, donc à cristalliser, car les molécules se déplacent difficilement les unes par rapport aux autres, à cause d'une forte viscosité).

Donc ce liquide doit être pur et sans éléments pouvant servir à amorcer une cristallisation, qui est le symbole d'un passage à l'ETAT solide.

Le phénomène perdure jusqu'à une certaine température, dite de nucléation (usuellement quelques degrés C et 40° C pour l'eau)-

Cas usuel de surfusion = les verres

Nota: surfusion est un mot trompeur, car ce n'est pas un retard à la fusion (qui, lui, n’existe pas)

CHALEUR MASSIQUE de SOLIDIFICATION

C'est q’s(J/kg) = quantité de chaleur massique nécessaire pour solidifier une masse m de1 kilogramme d'un corps liquide

   Copyright Formules-physique ©