TRAITEMENTS THERMIQUES des MéTAUX

-traitements thermiques des métaux

Les traitements thermiques des métaux améliorent leurs qualités. On y distingue :

La CALEFACTION 

phénomène annexe de la trempe d'une pièce chaude dans un liquide de refroidissement, où apparaît une enveloppe de vapeur en surface de la pièce, ce qui l'isole du bain liquide et ralentit son refroidissement

La CEMENTATION 

est le traitement thermochimique (ou ionique) d'un acier porté à l'état austénitique, dans une atmosphère spéciale, qui , par diffusion, assure l'enrichissement superficiel en carbone (ou même d'autres éléments, par extension de langage) 

LE CORROYAGE

est un écrouissage à chaud et -dès lors qu’on crée un "recuit" - a tendance à rétablir la recristallisation et à ramener des meilleures performances au matériau qui les perdit

LA DRASTICITE

est la rapidité avec laquelle un bain peut tremper ou refroidir une pièce métallique

L'ÉCROUISSAGE

est une transformation mécanique appliquée à un matériau (à froid ou à chaud) entraînant, par répétitivité (battage puis étirement):

-soit une décristallisation (sous formes de nodules ou de filaments)

-soit un changement de PHASE

Le métal durcit mais devient cassant

Le taux d’écrouissage est le rapport  ΔS / S (S étant la section initiale et ΔS sa variation).On l’exprime en pourcentage

Le FORGEAGE

opération (déformation plastique, à chaud ou à froid) dite aussi formage, par  chocs ou par pressions, avec l'aide éventuelle d'une matrice fermée

LE FRITTAGE

est une agglomération de grains (poudre) de métal, chauffé fortement sans atteindre la fusion. Il y a soudure inter-grains (avec ou sans liant)

Pour des métaux magnétisés, la température atteint 1050 à 1250 degrés C.

L'HYSTERESIS 

pour les transformations métallurgiques de chauffe ou de refroidissement, c'est le retard à la transformation solide-solide(en fonction de la température d'équilibre)

 

LA MATURATION

 

est, après une trempe, un réchauffement modéré et long.Elle favorise le durcissement

Les MISES en FORMES

où l'on distingue l'emboutissage, l'étirage, le laminage, le moulage, le tréfilage 

LE PUDDLAGE

=  affinage d'une fonte liquéfiée, par élimination de carbures, ce qui la transforme en fer

LE RECUIT

est un chauffage prolongé à température au moins égale à celle de la trempe suivi d'un refroidissement lent. Il entraîne une relaxation des contraintes antérieurement acquises par le métal et stabilise (rééquilibre) sa granulométrie intime 

Avec le recuit, la résilience et l'allongement augmentent, la limite de rupture et la dureté diminuent

Le patentage et la normalisation sont des cas particuliers de recuit

LA RESTAURATION 

est le traitement thermique d'un métal écroui, conduisant au retour partiel ou total vers les propriétés physiques et mécaniques antérieures. On diminue ainsi les imperfections cristallines engendrées par l'écrouissage, sans subir de recristallisation

LE REVENU

est un traitement thermique appliqué à une pièce déjà trempée, mais à température inférieure à celle du traitement antérieur et refroidissement lent.On recherche par là un adoucissement de la trempe.

La résilience et l'allongement augmentent. La limite de rupture et la dureté diminuent 

Pour les pièce soudées, le revenu est dit T.T.A.S

LE TRAITEMENT DE SURFACE

est une mise en température superficielle qui peut être fournie par :

chalumeau (107 W/m²)--induction (108 W/m²)--plasma (108 à 12 W/m²)--

arc (109 à 10 W/m²)--faisceau électronique (1012 à 14 W/m²)--

Il produit une amélioration de la dureté

LA TREMPE

est un chauffage maintenu assez longuement à haute température avec soudain refroidissement

La résilience et l'allongement diminuent. La limite de rupture et la dureté augmentent

Les alliages à mémoire de forme présentent une transition de PHASE dite "martensitique", c’est à dire qui subit une trempe. 

MISE en FORME des METAUX

-l'allotropie est une réorganisation atomique

-la dilatation est telle que les atomes s'écartent les uns des autres

-la diffusion est telle que les atomes changent de place

-l'estampage  est une mise en forme prédéterminée

-l'extrusion  est une mise en forme par poussée

-le forgeage  est une mise en forme par chocs à chaud

-le laminage  est une déformation plastique aplatissante

-le matriçage est une mise en forme selon modélisation préformée

-la solution solide est telle que les impuretés se substituent en certains lieux du cristal métallique

-le tréfilage  est une mise en forme en fils

   Copyright Formules-physique ©