G9.NOTIONS TRES GENERALES

-facteur en Physique

En Physique, il existe 2 types de Facteurs 

1.FACTEUR, SYNONYME de COEFFICIENT >>

c'est un rapport (adimensionnel) entre 2 grandeurs similaires et on y trouve les cas particuliers suivants >>>

-facteur d'affaiblissement (F'a) voir chapitre atténuation

-facteur d'amortissement (F's) voir chapitre oscillation

-facteur d'amplification (F'h )voir chapitre information

-facteur d'atténuation (F'a) voir chapitre atténuation

-facteur de Boltzmann (F'B) voir chapitre spécial sous ce nom

-facteur[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-fondamental(e)

FONDAMENTAL pris COMME ADJECTIF

 est un terme signifiant >>> basique, primordial ou essentiel

On trouve ce qualificatif en Physique dans les notions suivantes:

-les 7 grandeurs fondamentales(donnant les dimensions)

-l'état fondamental (le plus bas état énergétique d'une particule)

-une loi fondamentale (comme celle de Newton)

 

FONDAMENTALE pris COMME SUBSTANTIF

est l'abréviation de "fréquence ou onde fondamentale"

Par exemple, pour une onde complexe, formée de plusieurs ondes harmoni[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-frustration (en Physique)

Frustration signifie que l'ordonnancement existant dans une partie d'un matériau homogène, ne peut être étendu pour affecter la totalité des autres parties

On peut évoquer:

-la frustration géométrique plane, où un type de surface locale (pentagone par exemple), accolé au mieux à d'autres surfaces pentagonales identiques, ne peut être susceptible de recouvrir (sans vide) la totalité de la surface environnante

-la frustration géométrique volumique, où un type local de volume (polyèdre régulier [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-hamiltonien

Un hamiltonien est un opérateur mathématique, mais en Physique, on rencontre le plus souvent cet opérateur, correspondant à une énergie

Afin de ne pas mélanger les notions, nous écrirons:

hamiltonien en minuscules quand il s'agit de l'opérateur mathématique

 HAMILTONIEN en MAJUSCULES quand il s'agit d'une énergie:c'est alors la dérivée (da/dt), dérivée d'une action par rapport au temps, c'est à dire une énergie

Equation aux dimensions du HAMILTONIEN : L2.M.T-2       Symbole de désignation : [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-impédances et résistances

Une impédance est l'entrave présentée par un système envers les modifications géométriques extérieures qui le perturbent,aussi bien qu'envers les charges qui essaient de le pénétrer.Et cette opposition est représentée par la formulation générale >>>

impédance = action / carré de la grandeur perturbant le système

--l'action étant la durée de passage de l'énergie--

Les impédances intrinsèques sont celles qui intéressent tout l'espace

Les impédances ordinaires sont souvent nommées résistances ([...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-Incidence

L'incidence spécifie l'état d'un point d'une ligne heurtant une autre ligne ou surface.

En géométrie : l'incidence est le phénomène causal, caractérisé par son point (d’arrivée) et son angle (entre vecteur du rayon incident et la normale à la surface réceptrice)

L'incidence rasante est celle pour laquelle l'angle d'incidence est presque un droit

 

Pour une onde : l'incidence est l'état d’un phénomène ondulatoire qui arrive au contact d’un corps (d’où rayon incident, angle d’incidence, normal[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-intrinsèque

1.INTRINSÈQUE, sous son sens commun, signifie "propre à... ou inhérent à... ou purement spécifique à..."

En physique, on le trouve utilisé dans ce sens-là dans les terminologies suivantes:

-rayonnement intrinsèque = rayonnement qui appartient en propre à un astre

-grossissement intrinsèque d’un appareil optique = grossissement propre à cet appareil

-cristal (ou semi-conducteur) intrinsèque = cristal spécifiquement pur

-le moment cinétique intrinsèque  est un moment "inhérent à" une rotation[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-lagrangien

Le lagrangien L  est un opérateur mathématique exprimant (en Physique) la dérivée d'une grandeur par rapport au temps

Dans le domaine particulier de la mécanique, on considère qu'il s'agit surtout de la dérivée d'une action (a) par rapport au temps (t), donc une énergie

Afin de ne pas mélanger les notions, nous écrirons en minuscules lagrangien quand il s'agit de l'opérateur mathématique et pour le cas particulier de la Physique ce sera écrit en majuscules LAGRANGIEN (la dérivée da/dt), c'est [...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-modulation

Une modulation est un évènement causal qui crée un changement de paramètrage dans la mesure d'un phénomène.

-la modulation d'une onde

est la modification d’une structure de l’onde, sous forme de légère variation, éventuellement répétitive. Le paramètre de l'onde ainsi modulé peut être son amplitude, son intensité, sa fréquence, etc et la modification dudit paramètre se traduit, sur la courbe représentative du paramètre, par un feston

La modulation permet de coder une information occasionnelle[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-module (en PHYSIQUE)

Module est un terme recouvrant des notions fort diverses

Le MODULE DE DISTANCE (en astronomie)

est la différence entre la magnitude ordinaire d’un astre et sa magnitude absolue (notion sans dimension)

 

Le MODULE d’un BINÔME AVEC IMAGINAIRE (en mathématiques)

est l’expression (a² + b²)1/2  pour un binôme du genre (a + j.b)

 

Le MODULE D’UN VECTEUR

est sa longueur

 

Le MODULE DE COMPRESSION (en thermodynamique)

est (nk) représentant l'incidence sur le volume d'une variation de pression[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-nombre (en Physique)

Un nombre, par pure définition, se doit de représenter une valeur particulière prise par une grandeur à un certain moment (valeur numérique)

Et donc, il ne doit pas logiquement représenter une grandeur et ne peut pas être dimensionnel.

MAIS HÉLAS l’usage des siècles passés en a fait autrement et on découvre en Physique, des notions fort diverses sous la dénomination "nombre". Il y a donc :

 

DES nombres NON DIMENSIONNELS

(pour ceux-là, le mot nombre sera partout alors écrit en minuscules)

[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©

-nombre d'or

DÉFINITION FONDAMENTALE

Le nombre d'or (ø = 1,618034.....) est un nombre irrationnel, dont la définition se réfère à diverses sources. Il est symbolisé "ø ou phi" depuis 1914, en référence à Phidias, qui vivait vers -450 (période de Sophocle, Zénon, Hérodote, Socrate, Platon...)

Le terme "nombre d'or" date de 1931 (donné par le Roumain M.Ghyka)

Auparavant, c'était divine proportion, ou rectangle d'or, ou nombre divin, etc

 

PREMIÈRE DÉFINITION  ANTIQUE (EMPIRIQUE) de ø

-vers -3000, au Moye[...]

Pour continuer la lecture, vous devez être abonné (12 € pour 1 année) !
Vous aurez alors accès à tout le contenu du site pendant 1 an (7000 formules réparties dans 1800 chapitres).

   Copyright Formules-physique ©