INTERACTIONS (en science PHYSIQUE)

-interactions (en Physique)

Une interaction est une relation réciproque entre 2 (ou plusieurs) éléments, se manifestant par l'apparition de force ou échange énergétique entre eux

Quand une interaction affecte toute une zone, elle constitue un "champ d'interaction" (qui est en général un champ de forces)

On distingue 3 familles d’interactions:

1.les interactions fondamentales (ou interactions élémentaires)

sont les relations résultant du mariage entre 2 charges induites de même nature, ce qui déclenche la création d'une force (attractive ou répulsive) entre elles.

Un tel phénomène a toujours le même déroulement:

à l’origine, une boule initiale d’énergie pure (E, dite boson de Higgs) est soumise àl’inci-tation d’un potentiel inducteur gravitationnel (qui est une caractéristique constitutive du milieu universel)  Ceci débouche sur la création d'un second boson de jauge massique, dit boson-MBI, sous formulation classique: 

de boson Higgs / q’le potentiel ind.) = mdu boson.MBI

Ce boson MBI va ensuite être transformé par un champ intermédiaire pour devenir un troisième type de boson de jauge, dit boson médiateur (constituant élémentaire du champ médiateur symbolisé ici CM)

Et enfin, ce dernier boson (médiateur CM), choisit de se marier avec 2 charges induites similaires(symbolisées c.i.s) et cela génère alors une force d’interaction (F) sous la formulation F (force) = (c.i.s)²x(champ médiateur CM)   Ceci est l’équation de Newton-Coulomb, mieux connue sous la présentation standard, ci-après:

En gravitation, les charges induites (c.i.s) sont des masses(m), CM est l’élastance mécanique linéique (symbolisée alors CMg et exprimée en m/kg-s²), l(m) est la distance de séparation entre les 2 c.i.s, et G est la constante de gravitation (en m-sr/kg-s²)

d’où la loi de Newton ancestrale  F = m1.m2.(G / l².W)  W(4p sr) étant l’angle solide

En gravitation conjointe, les charges induites (ch.i) sont des impulsions (Q’), CM est la couleur (symbolisée K* et exprimée en m-1/kg-1), Y est le facteur de Yukawa (m-sr/kg) et la force d'interaction est  FF (la force forte)  = Q’1.Q’2.(Y / l².W

En électricité, les (charges induites ch.i) sont des charges électriques Q, CM est l’élastance électrique linéique, symbolisée éél et exprimée en df/m) et z’ est l’inductivité (m-sr/F)  d’où  F (la force él°-m)  = -Q1.Q2.(z’ / l².W) 

En magnétisme, les charges induites)(ch.i) sont des masses magnétiques ampériennes  K, CM est la saveur (symbolisée  S’ et exprimée en kg/*m-s²-A²), m est la perméabilité magnétique (H-sr/m)  d’où  Ff (la force faible)  = K1.K2.(m / l².W

Afin d’unifier ces 4 cas ci-dessus, la communauté scientifique a créé des sections d’étude de ces 4 interactions, qui ont pris (historiquement) diverses appellations

--la théorie électrofaible (EDQ  ou électrodynamique quantique (ou QED en anglais) étudie l'interaction faible (électromagnétisme)

--la théorie CDQ (chromodynamique quantique ou ou gravistrong (ou QCD en anglais), étudie l’interaction forte 

--la théorie des cordes, prétend unifier les 4

2.les interactionsentre induction et induit

Il existe fréquemmentune interaction entre une entité d'induction et une charge induite de la même famille; il en résulte une force d'interaction qu'on exprime par la relation générale: F(force) = entité inductrice j' (charge induite de même famille) où j' est la fluence.

Il y a 4 types de ces interactions

-pour les phénomènes gravitationnels  = Y* (charge mésonique) j'.m (masse)

-pour les phénomènes gravitants  =u (viscosité intrinsèque) x j'.Q'(impulsion)

-pour les phénomènes électriques  FP (entité induc° électrique) x j'.Q(charge élect°)

-pour les phénomènes magnétiques   Fc (charge magn°) j'.K(masse magnét°)

 

3.les interactions d’ordre général

Le mot “interaction” est également utilisé pour des relations plus imprécises entre certaines grandeurs, en particulier:

-interaction de configuration est un terme utilisé en chimie, pour exprimer le mélange des configurations (ou états) électroniques sur les composants particulaires des corps

-interaction de contact est un terme utilisé (en mécanique) pour exprimer une pression entre 2 éléments

-interaction de déplétion est un terme utilisé pour les colloïdes

-interaction fluide-structure exprime l’incidence du heurt d’un fluide sur un solide qu’il rencontre (et on doit donc étudierles divers paramètres d'iteraction, comme la vitesse, la pression, la température, l'humidité,etc…..)

-interaction galactique est une expression désignant l’ensemble des interactions* de diverses natures, concernant les galaxies (*newtonnienne, fusionnelle, de formation, de déformation….)

-interaction mécanique est un terme exprimant les réactions entre deux (ou plus) parties appartenant à une même construction mécanique (par ex.des éléments de charpente)

-interaction rayonnement-matière est un terme vague exprimant seulement le rôle d'un rayonnement sur une particule de matière qu'il heurta (cela implique l'étude de ladiffusion, la diffraction, l'ionisation, l'absorption, etc.)

-interaction deVan der Waals est un terme utilisé pour les dipôles moléculaires

   Copyright Formules-physique ©