INDUCTION

-induction

 

Induction est un terme applicable à un phénomène activateur, créatif, qui permettra, sous certaines conditions du milieu, de produire (de créer) un autre phénomène à distance (ce dernier étant dit "induit" ou “d’excitation’’)

 

 

 

On utilise les notions de :

 

 --sources d'induction : ce sont des entités qui génèrent à distance, des charges de type différent(dites induites, ou d'excitation).

 

--la répartition d'une source dans l’angle solide est nommée FLUX  d’induction

 

--sa répartition  linéaire dans l’angle solide est nommée potentiel d’induction

 

--sa répartition surfacique et en un angle solide est nommée champ d’induction

 

--sa considération à distance est un moment de phénomène d’induction

 

--et si ce dernier est réparti dans un angle, c'est un moment de FLUX

 

--et on utilise également leurs répartitions linéaire, surfacique, volumique

 

  

 

Pour qu’un phénomène d’induction (il y en a quatre) crée un phénomène d’excitation (induit), il faut (condition incidente) que le facteur de milieu correspondant ait atteint une valeur disruptive

 

 -pour les phénomènes gravitationnels, un champ de Higgs inducteur  Y* (dimension L3.T-2.A) provoque la création d'une charge induite dite masse m (dimension M),dès lors que la constante de gravitation atteint la valeur discursive de 8,385.10-10 m3-sr/kg-s²

 

 -pour les phénomènes électriques, une source d'induction électrique P  (dimension L3.M.T-3.I-1.A) va créer une charge électrique Q  induite (dimension T.I) dès lors que le facteur de milieu (l'inductivité ζ') atteint la valeur discursive de 1,129.1011 m-sr/F

 

-pour les phénomènes magnétiques, une source magnétique d'induction  c   (dimension L2.M.T-2.I-1.A) va créer une masse magnétique ampérienne    induite (dimension L.I) quand le facteur de milieu μ (perméabilité magnétique) atteint la valeur discursive de 1,256.10-6 H-sr

 

-pour les phénomènes de force forte ou faible (toutes les deux concernant des masses très proches), on ignore ce qui déclenche l'interaction 

 

  

 

 TERMINOLOGIE pour les GRANDEURS D'INDUCTION-EXCITATION

 

-Coefficient d’induction (ou d'auto-induction) est un terme à bannir ici, car il est réservé à un cas particulier d’inductance électrique

 

 Les FLUX  (répartition de la grandeur en un angle solide)

 

---en gravitation >>> FLUX gravitationnel inducteur G' (dimension L3.T -2)

 

et FLUX gravitationnel induit L* (masse spatiale dimension M.A-1)

 

--en gravitation conjointe >>> coefficient de transport v* (dimension L2.T-1)

 

 et l'induit >>> FLUX dynamique F* (impulsion angulaire L.M.T-1.A-1)

 

 --en électricité >>> FLUX d'induction électrique Ψ (dimension L3.M.T -3.I-1)

 

et FLUX d'excitation électrique F' (dimension T.I.A-1)

 

-en magnétisme >>> FLUX d'induction magnétique  Φ (dimens° L2.M.T-2.I-1)

 

etFLUX d'excitation magnétique B'(dimension L.I.A-1)

 

Les potentiels  (répartition linéaire de la grandeur et dans un angle solide)

 

---en gravitation >>> potentiel gravitationnel inducteur q' (dimension L2.T -2)

 

et l'induit >>> potentiel de Yukawa j* (dimension L-1.M.A-1)

 

---en gravitation conjointe >>> vitesse linéaire v (dimension  L.T-1)

 

  et l'induit >>> débit-masse spatial DMS(dimension M.T-1.A-1)

 

---en électricité >>> potentiel d’induction électrique U (dimens° L2.M.T-3.I-1)

 

et potentiel d'excitation électrique (dimension L-1.T.I.A-1)

 

---en magnétisme >>> potentiel induction magnétique (dims° L.M.T-2.I-1)

 

etpotentiel d'excitation magnétique I'  (dimension I.A-1)

 

Les CHAMPs (répartition surfacique de la grandeur et dans angle solide)

 

--ce qui est la fluence--

 

---en gravitation >>> champ  inducteur gravit°°(ou accélération) (dim° L.T-2)

 

etle champ gravitationnel induit g'(dimension L-2.M.A-1)

 

---en gravitation conjointe >>> fréquence f  (dimension T-1)

 

et l'induit >>> champ dynamique d(dimension L-1.M.T-1.A-1)

 

---en électricité >>> champ inducteur électrique (rigidité) (dim° L.M.T-3.I-1)

 

 **surtout ne pas utiliser pour ce champ, le terme raccourci de "Induction électrique" qui fut naguère utilisé par erreur

 

  et le champ induit >> déplacement  (dimension L-2.T.I.A-1)

 

---en magnétisme >>> champ d'induction magnétique (dim°  M.T-2 .I-1)

 

**ne pas utiliser le terme raccourci de "Induction magnétique", vieille expression abrégée, source de confusions

 

 et l'induit >>> champ d'excitation magnétique H (dimension L-1.I.A-1)

 

Les MOMENTs (prise en considération de la distance)

 

---en gravitation >>> moment de charge (peu usité L4.T -2.A)

 

et l'induit >>> moment statique Ms (dimension L.M)

 

---en gravitation conjointe >>> inusité (L3.T-1.A)

 

et l'induit >>>action a (dimension L².M.T-1)  

 

---en électricité >>> c'est le moment électrique inducteur M(L4.M.T -3.I-1.A)

 

et l'induit >>> moment électrique coulombien Mé (dimension L.T.I)

 

---en magnétisme >>> moment magnétique inducteur M(L3.M.T-2.I-1.A)

 

  et l'induit >>> moment magnétique ampérien M(dimension L².I)

 

Les MOMENTs de flux (prise en considération de la distance et angulaire)

 

---en gravitation >>> inusité (dimension L4.T -2)

 

et l'induit >>> moment statique spatial (dimension L.M.A-1)

 

---en gravitation conjointe >>> débit-volume Q (L3.T-1)

 

et l'induit >>>moment cinétique Mc (dimension L².M.T-1.A-1) 

 

---en électricité >>> c'est le moment électrique de FLUX   (L4.M.T -3.I-1)

 

et l'induit >>> moment électrique intrinsèque Méi(dimension L.T.I.A-1)

 

---en magnétisme >>> moment magnétique de FLUX  (dim° L3.M.T-2.I-1)

 

 et l'induit >>> mom° électrocinétique (magnéton)m' (dimension L².I.A-1)

 

 

 

 RELATIONS ENTRE INDUCTION et EXCITATION (induit)

 

Chaque grandeur d'induction est reliée à la grandeur induite (d'excitation) créée, sous la formulation très générale:

 

grandeur d’induction = grandeur d'excitation x facteur de milieu correspondant

 

Exemple: j* =q' / G   où j* est le potentiel de Yukawa (excitation), q’ le potentiel d'induction gravitationnel  et G  la constante de gravitation  (facteur de milieu pour les phénomènes gravitationnels)

 

Autre exemple:  B = μ.H   où B  est le champ d'induction magnétique, H  le champ magnétique induit et μ  la perméabilité (facteur de milieu pour le magnétisme)

 

On a aussi les relations générales:

 

(1) source inductrice = (énergie x facteur de milieu ) / (potentiel inducteur) 

 

(2) grandeur inductrice x grandeur induite = angle solide Kk  où KK est la constante de conversion = h.c (dimension L3.M.T-2.A  valeur 3,161.10-26 J-m-sr)

 

Ces relations expriment bien que le processus de création d’une charge induite est le  suivant >> une première particule génératrice préexistante, dite “source d’induction”, profite de la disruption du facteur de milieu, pour en moduler la trame et créer ainsi une nouvelle particule (qui est une particule induite)

 

La relation interactive entre deux charges induites de même nature (c'est à dire entre deux Q, ou entre deux  Q’ ou entre deux K) est exprimée par la loi de Newton-Coulomb

b

   Copyright Formules-physique ©