ÉLASTICITé (en science PHYSIQUE)

-élasticité (en général)

L'élasticité  est la propriété d’un élément reprenant sa forme antérieure après disparition de la force qui le déforma (que ce soit une particule, une onde ou un objet)

Inélastique est le contraire d’élastique (terme utilisé surtout pour les collisions et la diffusion)

 

L'ELASTICITE en MÉCANIQUE et RÉSISTANCE des MATÉRIAUX

-une liaison élastique est la liaison entre 2 corps, autorisant le retour à la case départ

-la déformation élastique est une déformation (variation de la géométrie) augmentant avec la force appliquée, mais cessant en même temps que la cause, d’où réversibilité de forme pour l'objet en question.

-l'élasticité proprement dite est une résistance linéique (la résistance étant elle-même une force)

Cette résistance linéique prend aussi les noms de constante élastique (pour des corps longilignes tels tiges, poutres...) ou de dureté ou raideur ou constante de rappel (pour les ressorts) ainsi que de ténacité et résilience (quand il est question de chocs)

Equation aux dimensions structurelles : M.T-2      Symbole de désignation : W'd      

Unité S.I.+ : kg/s² ou N/m

-l'élasticité linéique (terme très peu usité, bien que ce soit la plus courante des notions), est plutôt nommée résistance surfacique ou contrainte (c'est à dire une pression interne occasionnelle) ou module (c'est à dire une pression-contrainte interne durable)

Son unité S.I.+ est le Pascal (ou le N/m²) mais en pratique on utilise le Mpa (1 million de fois plus grand ou le kgp/mm² qui est # 10 millions de fois plus grand)

-la superélasticité est la caractéristique d'un matériau qui -sous certaines conditions externes- dépasse ses limites standards d'élasticité

Un composite (métal + autre corps à mémoire de forme), après un changement de température, a une tendance à la superélasticité

Les alliages à mémoire de forme sont super-élastiques et super-amortisseurs et ils ont de très forts coefficients de dilatation avec anisotropie.

-la viscoélasticité est une viscosité pour les polymères solides

-un solide élastique est un corps qui présente une bonne qualité d’élasticité.

Il se déforme sous une action mécanique et accumule de l’énergie (potentielle) qu’il rend sous des conditions contraires (un ressort par exemple) On a alors dE= {Σn} dV

avec dEd(J)= variation d’énergie (pendant déformation) dans une transformation infiniment lente d’un élément de volume dV(m3) d'un tel solide

Σn(Pa)= ensemble des contraintes créant les variations déformantes de dV

Voir les chapitres spécifiques (élasticité stricto sensu, limite élastique, coefficients, modules...)

-la résistance d'un matériau est la force avec laquelle il donne réaction contre les transformations qu'on veut lui faire subir.

-la thermoélasticité voir ce chapitre

 

PHÉNOMÈNES INTÉRESSANT les PARTICULES

Voir les chapitres onde, diffusion, quasi-élasticité...

 

PHÉNOMÈNES ÉNERGÉTIQUES LIES à l'ELASTICITE

Voir chapitres choc élastique ou inélastique, constante élastique, constante élastique molaire

 

PHÉNOMÈNES INTÉRESSANT LA THERMODYNAMIQUE

-le coefficient d'élasticité est un coefficient de variation volumique isobare (αv)

Exprimé enK-1il représente le rapport  ΔV(volume) / V.ΔT(température)

(isobare = pression constante et K = degré Kelvin)

 

TRAVAIL EFFECTUÉLORS d'une DÉFORMATION ÉLASTIQUE

ΔW = V.nn.Δl / l

avec ΔW(J)= travail nécessaire pour déformer le corps (allongement ou compression)

V(m3)= volume du solide

nn(N/m²)= contrainte normale

Δl / l (nombre)= allongement relatif du corps

En théorie, l'élasticité permet au solide de reprendre sa forme initiale et le travail fourni est alors restitué

En pratique, il y a toujours une petite partie du travail qui va se dissiper sous forme de chaleur

   Copyright Formules-physique ©