ATTRACTION (en science PHYSIQUE)

-attraction (en Physique)

L'attraction est une qualité attachée à des objets qui s'attirent

ATTRACTEUR

C'est l’état de convergence des trajectoires de divers points quand un système est stabilisé dans son évolution

Exemple : un pendule entretenu qui oscille, a une trajectoire constante (d’allers et de retours) autour de son attracteur.

S’il n’est pas entretenu, son attracteur est un point.

Un bassin d’attraction est l’ensemble des conditions qui conduisent à la situation d’attracteur

 

Un attracteur est dit"étrange"quand il perdure dans un système qui cependant devient chaotique.

Les dimensions géométriques des attracteurs étranges sont fractales (non entières) -le corps se promène alors dans l’espace des PHASES sans repasser au même point de PHASE

 

 

ATTRACTION UNIVERSELLE

Il s'agit des forces apparaissant spontanément entre des masses, répondant à la loi de Newton ou (loi de la gravitation) dont l'équation -sous forme ancestrale- est

F = m1.m2/ Ω.l² / G

avec m1et m2(kg)= 2 masses distantes de l(m)

F(N)= force d’attraction gravitationnelle entre les 2 masses

G(m3-sr/kg-s²)= constante gravitationnelle, permettant une interaction dans 1 angle solide Ω(sr)

 

-exemple d'utilisation de la loi de gravitation sur Terre : calcul de la vitesse de libération de l’attraction terrestre (ou vitesse critique ou 2° vitesse cosmique) : c'est à dire la vitesse à partir de laquelle un mobile peut quitter l’attraction de la Terre

vc2 = [2G.m / Ω.(lr+ ls)]1/2

avec G= 8,385.10-10 m3-sr/kg-s² (constante de gravitation)

m = 5,974.1024 kg (masse de la Terre)

Ω = 4sr (angle solide d'ambiance)

lr = 6,37.106 m ( rayon terrestre)

Is # 3.104 m (altitude de satellisation) donnant la valeur de v = 11.190 m/s

(donc # 40.000 km/h)

Le même calcul, pour le soleil, donne une vitesse de libération de 6,17.105 m/s

 

-grand attracteur : il s’agit d’une zone du cosmos, située au centre du superamas Laniakes,(situé à 1024 mètres de nous) qui comporte un excès massique attirant énormément les galaxies environnantes

 

ATTRACTION ELECTROMAGNETIQUE

C'est le loi similaire à celle de Newton et concernant l'attraction (ou répulsion) entre 2 charges électriques Elle est dite «loi de Coulomb»

Exemple d'utilisation pour un électro-aimant

La loi de Coulomb appliquée est

F = B².S. Ω / μ

si F(N)= force d’attraction d’un électro-aimant (force portante)

S(m²)= surface d’attraction totale des pôles

μ(H-sr/m)= perméabilité magnétique

B(T)= champ d'excitation magnétique

Ω(sr)= angle solide d’interaction

   Copyright Formules-physique ©