TAUX (en science PHYSIQUE)

-taux (en Physique)

 

Un taux (fixe ou variable) est usuellement une comparaison entre deux grandeurs

 

Ce peut être un pourcentage

 

TAUX d'ACIDITE ou de BASICITE  terme utilisé en vie courante pour exprimer un pourcentage d'acide (ou de base) dissous dans une solution 

 

TAUX de COMPRESSION  (i*z)

C'est le rapport entre les volumes gazeux, avant et après une compression

Il est utilisé dans les machines de compression d'air: compresseurs (i*z > 2) et machines assimilées (i*z < 2)

Dans les moteurs thermiques, le taux de compression définit les limites d’expansion d’un carburant (rapport entre les volumes maxi et mini de la chambre de combustion)

Ses valeurs pratiques vont de 5 à 12 pour les moteurs à essence et de 12 à 25 pour les diesels

 

TAUX de DEFORMATION GEOMETRIQUE

Les ondes gravitationnelles (voir § M2),  symétriques des ondes électromagnétiques, sont générées par un champ gravitationnel variable.

Elles agissent sur les coordonnées spatiales de notre espace, en faisant varier de Δl une quelconque longueur l de notre environnement

On définit à cet effet un taux de déformation géométrique qui vaut: Δl / l    (l étant une longueur).

Les valeurs de ce taux, pour les objets célestes susceptibles de nous fournir des ondes gravitationnelles sont de l’ordre de 10-18 à 10-23

 

TAUX d'ECROUISSAGE

c'est le rapport  ΔS / S (S étant la section initiale et ΔS sa variation).

On l’exprime en pourcentage

 

TAUX d'EXPANSION

C'est le rapport  Kx= F'ét / F'é0    où F'étet F'é0 sont des facteurs d’échelle, F’é0 au temps 0 (donc pris comme valeur de base égale à 1) et F'ét  au temps t

Il est évolutif dans le temps et selon qu’il est (à ce jour) :

--croissant et alors l’univers est considéré dans une PHASE d’expansion

--stable et alors l’univers est considéré dans une PHASE de stabilité

--décroissant et alors l’univers est considéré dans une PHASE de rétractation 

(on pense qu’il est actuellement très légèrement croissant)

 

TAUX d'IONISATION: c'est le pourcentage d'ions dans un ensemble particulaire

 

TAUX d'ONDE STATIONNAIRE (ou T.O.S)

C'est le rapport (1 + F'0) / (1 – F’0F’0, est le facteur de réflexion en amplitude, désignant le rapport entre l’amplitude de l’onde "aller" et celle de l’onde "retour"

 

TAUX de RECURRENCE

En Mathématiques, la récurrence est une forme de démonstration exprimant que ce qui est vrai pour les cas (1 à n) est encore vrai pour le cas (n+1)

En Physique, le taux de récurrence est une fréquence applicable à un phénomène récurrent (vibrations)

 

TAUX de TRAVAIL

En Résistance des matériaux, pour travailler en sécurité, on applique, sur la valeur de la limite d'élasticité, un coefficient modérateur nommé coefficient de sécurité ou coefficient de travail ou taux de travail (yp) Il est de l'ordre de 50 à 75 %, selon le type de matériau

 

TAUX de VISCOSITE

Pour les fluides, la viscosité dynamique est parfois nommée taux de viscosité.

Sa définition est : η = p.l / v

avec η(pl)= (taux de) viscosité dynamique

p(N/m²)= contrainte de cisaillement

v(m/s)= vitesse de déformation

l(m)= distance de déplacement

on dit parfois que (v / l) est le taux de cisaillement



   Copyright Formules-physique ©