TRANSMISSION en ACOUSTIQUE

transmission en acoustique

LA TRANSMISSION ACOUSTIQUE STRICTO SENSU

est l’énergie transmise (transitant à travers) un corps ayant reçu une onde acoustique

Mais par ailleurs on utilise des notions comparatives  qui sont dites "de transmission" car elles concernent la transmission du son. Ce sont toutes des rapports (sans dimension) ci-dessous, dénommés niveaux, ou coefficients, ou indices.

 

LE COEFFICIENT DE TRANSMISSION ACOUSTIQUE

est le rapport i* = 2.i'ai / (i'ai + i'at

avec i'ai et i'at = impédances acoustiques incidente et transmise

 

LE COEFFICIENT DE TRANSMITTANCE ÉLECTROACOUSTIQUE

ou gain complexe ou coefficient électroacoustique

est relatif à l’intensité d’un courant électrique impliqué dans un matériel électroacoustique.

C'est le niveau acoustique(exprimé en déciBels)défini plus loin (comparaison d'intensités entre entrée et sortie) sur un coupleur acoustique de 2 cc (2 cm3)

Un tel coupleur est un appareil d'aide à l'audition, qui transforme les sons en signaux digitaux et qui est utilisé dans la gamme de fréquences de (125 à 8000 Hz)

 

L'INDICE de TRANSMISSION ACOUSTIQUE

est le rapport: i*t = P transmise / P incidente (les P étant les puissances acoustiques)

i*peut être aussi bien un rapport d'intensités acoustiques (transmise) / incidente) car ces intensités sont proportionnelles aux puissances

Et on a aussi bien i*t = (pression acoustique transmise)² / (pression acoustique incidente

(les puissances étant proportionnelles aux carrés des pressions)

 

L'INDICE DE DISSIPATION ACOUSTIQUE

i*= (P' dissipée) / (P' incidente) les P' étant les intensités acoustiques

ou encore -ce qui revient au même, car l’intensité est proportionnelle à la puissance :

i*= (P dissipée) / (P incidente) les P étant les puissances ac°

 

LES NIVEAUX ACOUSTIQUES

Les niveaux sont des rapports logarithmiques >>> pourquoi ?

L'oreille humaine a une sensibilité curieusement faite pour reconnaître une échelle quasiment logarithmique décimale, pour ce qui concerne les qualités soniques d’un phénomène (en fait, un son -ou un bruit- de puissance 100 (10²), n’est perçu par l’oreille humaine que 2 fois plus intensément qu’un son -ou un bruit- de puissance (10)

Donc on utilise des échelles logarithmiques, qui tiennent compte des "exposants de puissances de dix"

On a choisi une unité pour ces diverses notions, dénommée décibel (dB), à travers la relation ndB = K.log( P1/ P0)   où P1et Psont les puissances acoustiques comparées.

 

Les niveaux de transmission acoustique (ou "grandeurs relatives")

sont à voir au chapitre spécial sous ce nom

   Copyright Formules-physique ©