ISOLATION THERMIQUE

isolation thermique

L'isolation thermique concerne surtout les habitats, pour lesquels on recherche la meilleure façon deconserver une chaleur antérieurement acquise

Il est souvent opportun d'ajouter des matériauxisolants qui vont créerdes zones de freinaged'échanges thermiques envers les plafonds, sols et murs

On choisit fondamentalement les qualités de ces matériaux à travers leurs divers coefficients thermiques ci-après:

1.la conductivité thermique l* >> Elle doit être la plus faible posssible (valeurs entre 0,04 et 1W/m-K)

2.le coefficient d'isolation R/CI (que les commerciaux appellent à tort résistance thermique): c'est le quotient de l'épaisseur du matériau par la conductivité. Il doit être le plus fort possible (valeurs entre 2 et 10m²-K/W)

3.le coefficient de groupage d'isolation (Rg) est l'addition des R/CI, quand il y a plusieurs couches de matériaux

4.le coefficient U (qui est en fait le coefficient de transfert thermiqueh1)

est l'inverse de R/CI >> il doit être le plus faible possible (valeurs entre 0,1 et 0,5W/m²-K)

5.le facteur solaire (utilisé pour les huisseries en verre) est la puissance surfacique thermique qui traverse le vitrage (en W/m²)

6.le facteur de transmission lumineuse (pour les fenêtres) est le pourcentage (donc sans dimension) d'énergie lumineuse qui traverse le verre) Il faut qu'il soit le plus proche possible de 1

7.la déperdition thermique est la puissance qui se perd dans les (convexion et conduction) de l'air du local

   Copyright Formules-physique ©