SIGNAL

signal

Un signal est le moyen de connaître l'information relative à une modification d'un paramètre constitutif d'un milieu.  Exemples:

-un signal optique informe sur le changement d'aspect d'un objet (un geste modifie sa structure, une nouvelle peinture modifie sa couleur... )

-un signal acoustique informe sur le changement de la structure d'un son (on dièze une note de musique, on perçoit un bang supersonique...)

--un signal chimique informe sur le changement de structure moléculaire d'un corps (une phéromone, une dilution...)

--un signal électrique informe sur le changement de caractéristique électrique d'un objet (une surintensité...)

--un signal électronique est un signal codifié à l'aide d'un système numérique binaire, ce qui permet de le spécifier, de le stocker (dans une mémoire informatique), de le transfèrer (à l'aide d'un transducteur) et de le récupérer en un autre lieu (de réception) où il sera décodé.

 

Un signal ainsi codé est défini par:

a)-son importance, qui est caractérisée par le nombre (ni) d'informations impliquées; ce nombre nia une valeur exprimée avec une unité dite "bit" --abréviation de binary digit--

1 bit correspond à 1 information portée et ses multiples sont:

1 octet (ou 1 Byte) correspondant à 23 = 8 bits (8 informations portées)

1 kilooctet correspondant à 103 octets donc 8.103 bits

1 mégaoctet correspondant à 106 octets, donc à 8.106 bits

1 gigaoctet correspondant à 109 octets, donc à 8.109 bits , puis le téraoctet, etc

Il faut toutefois remarquer qu'on compte ici les bits en système décimal; mais le système de codification du signal est établi, pour sa part, en système binaire qui ne s'accommode pas des chiffres ronds, car 210 = 1024 alors que 103 = 1000 juste. Donc on utilise parallèlement:

1 kibioctet correspondant à 210 octets soit 1024 octets, soit 213 bits(8192 bits)

1 mébioctet correspondant à 220 octets soit 223 bits (~ 8,4.106 bits)

1 gibioctet correspondant à 230 octets soit 233 bits (~ 8,6.109 bits)

1 tébioctet correspondant à 240 octets, (~ 9.1015 bits, etc

b)-sa capacité qui est la vitesse maximale à laquelle il va transiter

c)-sa durée, qu'on nomme moment

d)-sa fréquence (ou débit de signalisation) qui est le nombre d'unités (bits) transmis par unité de temps (donc exprimée en bit/seconde --en abrégé bps--)

Ce débit est donné par la formule de Shannon fi = fb.log2(1 + yn)

où fi(bps) est le débit du signal

fb(Hz) est la fréquence moyenne de la bande passante qui le porte

log2 est le logarithme de base 2

yn (nombre) est le pourcentage entre la puissance totale transférée et la puissance des parasites

e)-sa qualité: un signal normal ne porte que des bits formels.Par contre, on le nomme signal aléatoire (ou processus aléatoire) quand il comporte des bits paramètrables seulement à travers des probabilités

   Copyright Formules-physique ©