SATURATION de VAPEUR

saturation de vapeur

Supposons un système fermé, à température constante, avec présence de vapeur et de liquide

Une faible partie du liquide se transforme en vapeur :on dit que c'est de la vapeur sèche, sa pression est dite pression partielle (p.p) et comme cela évolue peu, elle ne sature pas et le phénomène continue à évoluer éventuellement, sans équilibre

Si soudain on augmente la pression de la vapeur (en diminuant son volume ou en augmentant sa température) elle augmente jusqu'à apparition d'une limite, dite pression de vapeur saturante(p.v.s)(ou pression humide ou tension de vapeur) qui va établir un équilibre avec la pression (p.l) du liquide quand il se gazéifie

On constate alors des phénomènes qui dépendent de cette tension de vapeur (p.v.s.)

Si p.v.s > p.p et > p.l on a évaporation (bulles)

Si p.v.s > p.p et < p.l on a ébullition

Si p.v.s = p.p on a équilibre

Si p.v.s < p.p on a liquéfaction (pluie)

La pression de vapeur saturante (p.v.s) varie de façon exponentielle en fonction de la température, jusqu'au point critique

Elle est donnée en approximation par l'équation :

Log (p.v.s/ p.p) = mm.W*/ R*m(1/Té- 1/T)

W*(J/kg)= enthalpie d'ébullition

mm= masse molaire

R*m = constante molaire des gaz

Té (K)= température d'ébullition du liquide et T = température de la vapeur

 Nota: on peut généraliser les questions de vapeur saturante en présence de liquide, au cas de vapeur saturante en présence de solide.

   Copyright Formules-physique ©