MATIERE

matière

La matière est un substrat (réel ou conceptuel) permettant de justifier l'appréciation tangible de l’univers. Il existe deux sortes de matières:

--la matière perceptible à nos instruments sensitifs de mesure (essentiellement vue et toucher).

On y distingue: la matière baryonique, constituée dans ses plus infimes parties de baryons, possédant une masse, éventuellement chargés d’isospin et d’hypercharge, ainsi que les bosons médiateurs massifs (dont les rayons).

On doit y inclure également l’antimatière, malgré son infime importance

--la matière imperceptible à nos instruments de mesure, parce qu’elle n’émet ni lumière, ni force mesurables, mais dont nous connaissons cependant la présence, grâce aux incidences qu’elle produit sur des éléments connus. On attribue à ces diverses matières incertaines les noms de: matière sombre, matière noire, matière exotique, masse manquante….

 

La matière connue est réputée se présenter sous plusieurs formes, dites ETATS >>

solide, liquide, gazeux, plasmatique, de superfluidité quantique, supercritique, supersolide, de quasi-cristal, dégénéré, de condensat.

La masse et la matière sont deux notions distinctes: la masse est l’un des paramètres constitutifs de la matière, mais ce n’est pas le seul (il y a la forme, la compacité, la charge….)

Cette confusion entre masse et matière est de même nature que la confusion entre masse et énergie: qui sont pareillement deux notions distinctes: la masse est l’une des issues possibles de transformation de l’énergie, mais ce n’en pas la seule (énergie cinétique, chaleur… en sont d’autres figurations)

La matière baryonique ne représente que 23 % de la matière totale (sombre ou visible)

   Copyright Formules-physique ©