PARTICULES VIRTUELLES

-particules virtuelles

Les particules dites virtuelles sont créées dans les zones de fluctuation élémentaire de l'énergie cosmique universelle (dite aussi fluctuation du vide quantique ou fluctuation de point zéro quand on l'évoque dans sa version élémentaire)

En considérant une partie élémentaire de l'énergie cosmique (qui, en tant que telle, peut être considérée comme un système), on constate une fluctuation , pendant un temps Δt; comme il y a incertitude entre E et t (d'après Heisenberg et son quantum d'action formulée 

h # ΔE.Δt)  ceci permet d'estimer le temps d'apparition-disparition de ces particules fugaces >>  t = h / 2m0.c²   soit   t # 10-24 s.

 h(J-s)= quantum d'action (const.de Planck = 6,63.10-34J-s), m0 (kg)= masse particulaire (~3.10-27 kg) et c(m/s)= constante d'Einstein (3.108 m/s)

Les particules virtuelles empruntent donc une certaine énergie au milieu pendant 10-24 s,  ce qui reste un temps beaucoup trop faible pour qu'on sache le mesurer. Et en outre, comme elles apparaissent par paire (particule-antiparticule), elles se détruisent immédiatement en rendant l'énergie au milieu)

Les particules réelles sont des particules virtuelles qui ont su (à l'occasion de la disruption de la constante de gravitation G) extirper leur masse du champ des charges mésoniques. Mais comme on ne sait pas agir sur la cause de ces stabilisations (aboutissant aux particules réelles), il nous est impossible de les solliciter artificiellement pour en tirer une énergie utilisable (on ne sait pas extraire volontairement l'énergie du milieu universel -on se contente de la constater-)

   Copyright Formules-physique ©