ORDRE

ordre

Les atomes (et molécules) d’un corps présentent une certaine disposition les uns par rapport aux autres, qui peut être aléatoire (c’est le désordre) ou régulière (c’est l’ordre)

L’ordre positionnel

Il s’agit ici d’un ordre de dispostion géométrique des molécules

Quand il est question de faibles distances (entre 5 et 1000.10-5 mètre, selon la grosseur des particules), il y a un ordre positionnel car --bien que les atomes et molécules vibrent-- les forces d’interaction existantes leur imposent une disposition stable les unes par rapport aux autres.

A plus grande distance, la texture atomique (et moléculaire) présente trois cas :

1. quand la température (absolue) est élevée, elle favorise l’amplitude des vibrations et un désordre des POSITIONS des particules s'installe (corps amorphes, comme les fluides)

2. quand la température descend, il apparaît un ordre partiel, touchant :

--des matériaux non cristallins (tissus vivants, textiles naturels, caoutchoucs ...)

--des matériaux cristallins (il y apparaît un germe initiateur), mais d’autres zones proches se maintiennent souvent désordonnées: comme les polymères cristallisés ou amorphes, les matières plastiques...)

3. pour de plus froides températures (absolues) un ordre parfait apparaît, sous forme de cristaux (soit monocristallins, soit polycristallins, soit cristaux liquides cholestériques, nématiques ou smectiques) 

Exemples des métaux, des céramiques, de la glace, des composants rocheux...

L’ordre orientationnel

C’est le cas de molécules tournées dans la même direction, sans pour autant suivre un ordre positionnel (cas de mésophase des cristaux liquides)

L’ordre chimique

Il s’agit de la cohésion moléculaire

L’ordre magnétique

Il s’agit ici de la disposition similaire des moments magnétiques, affectant des groupes de molécules d’un même corps

   Copyright Formules-physique ©