CHAMP d'INTERACTION

champ d'ijnteraction

Un champ d'interaction  est une partie de l'espace où est perçue, en chaque point, une force agissant entre 2 éléments distincts

Il y a deux grandes familles de champs d'interactions :

1 les champs "d'interactions fondamentales" qui décrivent les forces de

liaisons entre 2 éléments induits de matière :

-1-1 ceux d'interactions gravitationnelles :

- la liaison entre deux masses

- la liaison entre deux impulsions (en infiniment petit ce sont 2 couleurs et le

champ est dit quantique de forcenucléaire forte ou chromodynamique quantique)

-1-2 ceux d’interactions électromagnétiques :

- la liaison entre deux charges électriques

- la liaison entre deux masses magnétiques (en infiniment petit ce sont 2

saveurs et le champ est dit quantique de force nucléaire faible

Chacune des forces de liaison entre 2 charges induites est formulée par la loi de

Newton   Voir surtout chapitre interactions entre particules

 

2 les champs "d'interactions d’induction" qui concernent (chacun) la liaison

entre des charges activatrices (créatives) dites charges d'inductions et de

nouvelles charges (d’une autre nature) dites "charges induites" ou

“d’excitation’’), qui sont créées par les premières, à certaine distance.

Ceci intervient seulement quand il apparaît une divergence de l'un des facteurs de milieu de l’espace, se manifestant, pour chacun, par une valeur disruptive (maximale)

-2-1 ceux d’interactions d'induction électromagnétique :

- le champ d'induction électrique E (celui des entités d'induction électrique P) est

lié au champ d'excitation électrique D (celui des charges électriques induites Q)

- le champ d'induction magnétique B (celui des masses magnétiques d'induction

c) est lié au champ d'excitation magnétique H (celui des masses magnétiques

ampèriennes K)

-2-2 ceux d'interactions d’induction en gravitation :

- le champ d'induction gravitationnelle -ou accélération- g (celui des charges

mésoniques Y*) est lié au champ de masse g' (celui des masses m)

-le champ inducteur conjoint -ou fréquence  f (celui des dièdres fréquentielsu) est lié au champ dynamique S' (celui des impulsions Q')

 

La formule de relation entre ces champs est toujours >>>

champ d'induction = champ d'excitation x facteur de milieu correspondant

Ce facteur de milieu est, respectivement : soit l'inductivité, soit la perméabilité

magnétique, soit la constante de gravitation, soit le facteur de Yukawa.

La relation-liaison entre un inducteur et son induit se fait avec le concours des

bosons-véhicules (ou médiateurs)

Comme il s’agit de bosons qui suivent les lois de la mécanique quantique, les champs qui les transfèrent font partie des champs quantiques (ou champs de jauge)

 

Chacun de ces 8 champs inducteurs et induits dérive d'un potentiel (dérivée par rapport à la longueur), ce potentiel étant de même nature -donc ayant même nom générique que le champ-

Chacun de ces champs est donc un rotationnel ou un gradient de son potentiel

S'il s'agit d'un gradient, on convient d'attribuer un signe négatif et la relation est

champ = - grad(potentiel)

Chacun des 8 champs d’interaction ci-dessus est la fluence de la grandeur entité-charge qu'il représente

Exemples :

-le champ induit (d’excitation) électrique D est la fluence (φ’) de l'entité-charge électrique Q(induite) d'où la formulation  D = φ’.Q

-le champ gravitationnel inducteur γ(l’accélération) est la fluence (φ’) de la charge mésonique Y*, soit γ = φ’.Y*

CHAMP MOYEN

Quand une particule est soumise à plusieurs interactions simultanées, on estime qu'elle est soumise à un champ moyen, qui est la moyenne des champs en provenance des diverses interactions composites (par exemple un électron atomique est soumis et à l'influence du noyau et à l'influence de ses frères électrons) 

   Copyright Formules-physique ©