CHAMP d'INTERACTION

champs d'interaction

Un champ d'interaction est une partie de l'espace où est perçue, en chaque point, une force agissant entre 2 éléments d'une zone d'intérêt (force implique interaction)

Donc chaque point du champ recèle au moins une entité -qui est active ou réceptive-

On distingue deux sortes de champs d’interaction :

1-ceux concernant les interactions d’induction

Il y en a quatre, pour les interactions entre une charge inductrice et sa “fille” induite : ce sont les champs d’induction gravitationnel (g), gravitationnel conjoint (f), électrique (E) et magnétique (B)

Ils sont tous de la forme : champ = entité-charge / (surface x angle solide)

 

2-ceux de la deuxiéme série

sont les champs concernant les interactions  dites fondamentales, c’est à dire les quatre interactions entre deux charges induites de même nature.

Ces champs répondent tous à la loi de Newton standard

F = (champ induit)².∏ / Ω.l1²

où F(N)= force d'interaction, P est le facteur de milieu, W est l’angle solide et l1 la distance

Ces champs sont donc le champ d’excitation gravitationnelle ou champ de masse (g’), le champ de gravitation conjointe ou champ dynamique(--), le champ de déplacement ou d’excitation électrique (D) et le champ d’excitation magnétique (H)

 

Chacun de ces champs est un rotationnel ou un gradient de son potentiel

S'il s'agit d'un gradient, on convient d'attribuer un signe négatif et la relation est   

champ = - grad(potentiel)

-chaque champ est la fluence de sa grandeur entité-charge 

Exemples :

-le champ induit (d’excitation) électrique est la fluence (φ’) de l'entité-charge électrique Q(induite) sous la formulation = φ’.Q

-le champ gravitationnel inducteur g(l’accélération) est la fluence (φ’)de la charge mésonique Y*, soit g = φ’.Y*

 

La relation entre un champ induit et son champ inducteur est toujours (aussi bien en électromagnétisme qu’en gravitation):

champ inducteur = (champ induit ) x (facteur de milieu)

Ce facteur de milieu est, selon le cas: soit la constante de gravitation, soit le facteur de Yukawa, soit

l’inductivité, soit la perméabilité magnétique 

CHAMP MOYEN

Quand une particule est soumise à plusieurs interactions simultanées, on estime qu'elle est soumise à un champ moyen, qui est la moyenne des champs en provenance des diverses interactions composites (par exemple un électron atomique est soumis et à l'influence du noyau et à l'influence de ses frères électrons) 

   Copyright Formules-physique ©