GRAVITON

-graviton

La théorie quantique des champs (QFT en anglais) a pour but d'expliquer les interactions  fondamentales à l'aide de relations entre les particules élémentaires. D'où la nécessité de supposer que les champs de forces d'interactions entre 2 entités induites de même nature sont dus à l'intervention de particules spécifiques, dites bosons de jauge

Il existe en fait 4 types de ces interactions:

-celles de la gravitation où les 2 entités induites sont des masses, où la force d'interaction est la force de gravitation, célébrée par Newton et où les bosons de jauge sont successivement le graviton et la particule X

-celles de la gravitation conjointe où les 2 entités induites sont des impulsions, où la force d'interaction est la force dite forte et où les bosons de jauge sont successivement le boson de Madala et le gluon

-celles de l'électricité où les 2 entités induites sont des charges électriques, où la force d'interaction est la force électromagnétique, célébrée par Coulomb et où les bosons de jauge sont successivement le boson de Higgs h0 et le photon.

-celles du magnétisme où les 2 entités induites sont des masses magnétiques, où la force d'interaction est la force dite faible et où les bosons de jauge sont successivement le boson de Higgs BEHHGK et les bosons W (ou Z) ou Y

 

Dans ce chapitre, il est question de l'interaction gravitationnelle, impliquant les bosons de jauge de la gravitation et débouchant sur la loi de Newton ancestrale

= m1.m2./ Ω.l²

où F(N)= force de gravitation attractive entre 2 masses m1 et m(kg)

= constante de gravitation (8,385.10-10 m3-sr/kg-s² )

Ω(sr) = angle solide où s’exerce l’interaction -en général l’espace entier, soit 4p sr  

-le champ d'énergie du milieu universel est le champ fondamental de l'univers.C'est à partir de lui que tous les éléments du monde naîssent.C'est un bouillon d'énergie pure, où chaque élément est dit boson de Higgs, qui a sa vibration personnelle instable et qui a une valeur énergétique proche de l'énergie de point zéro (c'est à dire environ 3.10-10 Joule)

Un ensemble de ces éléments ayant même fréquence de vibration est nommé champ de Higgs, qui est éventuellement soumis à l'intervention d'autres champs, ou facteurs ou potentiels, qui sont eux-mêmes des caractéristiques fondamentales du milieu.

Dans notre exemple (de la gravitation) un tel champ de Higgs (défini en fréquence et énergie) est dénommé champ de gravitons (Eg. dimension L2.M.T-2). Il subira des transformations pour devenir boson-véhicule (particule X) puis boson médiateur, lui permettant d'agir en direct sur 2 masses pour créer la force d'interaction gravitationnelle (celle de Newton, formulée ci-dessus))

Le graviton n'a pas de masse, puisque c'est une énergie--c'est sa fille, la particule X, qui a une masse (environ 10-60 kg) Mais on ne sait pas, à ce jour, percevoir cette particule.

On commence toutefois à déceler les caractéristiques ondulatoires du champ de gravitons, à travers les ondes gravitationnelles en provenance de zones de l'espace énergétiquement très troublées.

   Copyright Formules-physique ©