COURBURE de l'ESPACE

-courbure de l'espace

La courbure exprime la variation de l'angle de rotation d'un élément mobile, lié à un point fixe, en fonction de l'intensité du virage qu'il effectue sur sa trajectoire.

 

Courbure d'une surface

Pour chacun des axes de coordonnées, on définit une courbure linéique.

---la courbure de l’espace (en cosmologie) est dite constante cosmologique KL

Ce sont des notions géométriques (car impliquant seulement longueur et angle)

KL est la courbure de la surface de la pseudo-sphère qui est supposée délimiter l'univers.

KL = g / 2D*.c²   où g est le champ gravitationnel inducteur, D* le rayon de courbure et c la constante d'Einstein

Elle est cependant dépendante de la présence des masses distribuées dans l'espace, car d'après l'équation d'Einstein (voir § Espace-temps et équation de Friedmann) les masses courbent l'espace >>  

KL = 2ρ'./ c² 

G(m3-sr/kg-s²)= constante de gravitation [8,385.10-10 m3-sr/kg-s²]

ρ'(kg/m3)= densité volumique de matière de l’univers (1,7.10-2kg/m3)

V(J/m3-sr)= énergie volumique spatiale

La courbure linéique de l'univers est T* = 3,1.10-26 rad/m 

On a aussi KΛ = Y*.ρ' / m.c²

où m(kg)= masse créée

KΛ(sr/m²)= constante cosmologique (# 1,1. 10-51 sr/m²(unité S.I.+)

c(m/s)= constante d'Einstein (2,99792458 .10m/s)

Y*(m3-sr/s²) = charge mésonique

C'est à travers les relations ci-dessus qu'on peut dire avec Einstein que la masse courbe l'espace-temps (à travers la constante cosmologique)

   Copyright Formules-physique ©