RéACTEUR NUCLéAIRE

-réacteur nucléaire

Un réacteur nucléaire pour fission est un appareil réalisant la transformation de l’énergie

nucléaire en énergie électrique, grâce à la fission des neutrons d’un actinide

 

En général, ce sont des neutrons peu rapides, d’énergie > 0,1 MeV.

Le combustible est 235U (qui est présent à # 1% dans l'uranium naturel)

Les corps assurant le refroidissement (nécessaire dans ces réactions), sont le Na liquide, ou l’eau (et très éventuellement le Pb, ou des gaz comme He, CO²) >>> dans les réacteurs actuels, leur volume est # 100 m3 .

La puissance moyenne, pour un modèle dit de génération II = 1 gigawatt

 

Le rendement (r) d'une réaction en chaîne est la superposition de divers rendements coexistants, soit:

r = r1.r2.r3.r4.r5    

où (r1) est le taux de pertes (ou de fuites) de neutrons--

(r2) est la probabilité de rencontre entre neutron et noyau-cible--

(r3) est la probabilité pour qu'il n'y ait pas de résonance --

(r4) est le facteur de multiplication, c'est à dire le rapport entre le nombre de neutrons émis dans la réaction en chaîne et le nombre de neutrons nécessaires pour son simple auto-entretien--

(r5) est le facteur de fission (qualité des neutrons réémis susceptibles de réagir à leur tour)

La nécessaire rentabilité énergétique de la réaction impose que r soit > 1 .

Le coefficient (r - 1) est la réactivité

Le bilan énergétique (appelé aussi Q de réaction) est  Q = E.r (où E est l'énergie fournie à l’entrée du réacteur, avant toute réaction et r le rendement global)

L'impulsion F*r dans un réacteur (à plasma dense) est une impulsion spécifique provoquant des jets explosifs successifs, même à puissance modérée

La puissance d'un réacteur de II° génération est # 1 GW(1000 MW) et celle d'un type EPR dernier cri (1650 MW)

 

   Copyright Formules-physique ©