MAGNITUDE ASTRALE

-magnitude astrale

La magnitude astrale est une échelle indiquant l'importance de lbrillance apparente d'un astre

Elle intervient dans la classification des Etoiles

L'unité de magnitude (sans nom) est la magnitude d’un astre correspondant à une diminution d’éclat de 100,4 (soit 2,512 nit).

 

-la magnitude ordinaire

Elle est fonction de l’éclat de l’astre, vu de la Terre (en lumière blanche, par ciel clair nocturne, étoile au zénith)

C'est: M'= -14,2 - 2,512 log Dé

où le log. est décimal

Dé(Cd/m²) = éclat de l’astre (compris dans une zone d’environ 10-5 à 10+5 Cd/m²)

Pratiquement, la magnitude est très négative pour les astres très "lumineux" et très positive pour les astres à peine "visibles"

Exemples : (-27) pour le soleil, (-13) pour la pleine lune et certains quasars, (-2) pour les étoiles à fort éclat et (+14) pour Pluton.

La loi de Pogson établit une relation entre les magnitudes de 2 astres >>

DM'= 2,5 log(DA / DB)  où ΔM'est la différence entre 2 magnitudes ordinaires d'astres (A) et (B) et les D sont les éclats de (A) et (B)

avec DB égale à 1 pour Sirius

Cette formule signifie qu'une différence de magnitudes de 1 donne un rapport d'éclats de 2,5 -mais une différence de 5 donne un rapport de 100 -et une différence de 10 donne un rapport d'éclats de 10.000 (par exemple l'étoile Déneb a un éclat 80.000 fois plus fort que le soleil) 

 

-la magnitude absolue

C'est une notion voisine de la précédente, où l’astre est supposé alors situé à une distance forfaitaire de 10 parsecs: soit # 3.1017 m

Sa valeur devient: M'a= -35,78 + 2,512 log p*é / tgθ

θ (rad) = parallaxe de l’astre (= angle de "vue" d’un demi grand-axe de l’orbite terrestre depuis cette étoile) et p*é= éclairement (en lux), (c'est à dire la puissance surfacique reçue depuis ladite)

Valeurs des magnitudes absolues : certains quasars & Andromède(-20)--pour Véga(0), pour le Soleil(+5)-- pour Proxima du centaure(+15)--pour la Terre(+30)

Les magnitudes absolues perçues au sol terrestre, dépendent de l'acuité de l'appareil de visée

L’oeil humain --sans appareil-- voit jusqu’à magnitude absolue (+6), un télescope standard jusqu’à (+13), les grands télescopes jusqu’à (+25) et les appareils photo un peu plus .

 

-la magnitude bolométrique absolue

est une magnitude super-absolue, insérant tout le spectre électromagnétique concernant l’astre (mais elle est très difficile à connaître, car ce spectre n’est pas souvent connu à son arrivée sur Terre)

Son expression théorique est M'b = 4,7 - 10log(TB /TA) - 5log(la / l0)

où les (T) et les (l) sont les températures et rayons de l'astre en cause (indice B) et d'un astre pris comme base de mesure (indice A)

 

-rôle de la magnitude envers les caractéristiques des étoiles

L'échelle des magnitudes coïncide avec un classement massique des astres, car (selon une loi empirique) le logarithme de la masse de l'astre est proportionnel à sa magnitude absolue

   Copyright Formules-physique ©